Jobstown Not Guilty : le jury se prononce en faveur des accusés !

Pour l’establishment politique irlandais, la défaite est écrasante. Le jury du procès de 6 des activistes anti-austérité de Jobstown (voir notre article : Le plus grand procès politique en Irlande depuis des décennies) a déclarés ces derniers non coupables des charges de « séquestration » (false imprisonment) de l’ancienne vice-première ministre, Joan Burton (Labour), lors d’une manifestation spontanée contre la taxe sur l’eau et l’austérité dans le quartier ouvrier de Jobstown, à Tallaght, dans le sud-ouest de Dublin.

Parmi les accusés se trouvait le député Paul Murphy, élu de Solidarity et membre du Socialist Party, parti-frère du PSL en république irlandaise, ainsi que Kieran Mahon et Mick Murphy, conseillers municipaux de Solidarity et membres du Socialist Party. Pour l’establishment, ce procès avait une importance toute particulière car il visait à freiner l’essors actuel de la gauche, très certainement après que la taxe sur l’eau ait été suspendue suite au mouvement de contestation massif qui a agité tout le pays.

Face à cette attaque contre le droit démocratique de protester, une campagne internationale de solidarité avait été lancée, rejointe notamment par Jean Luc Mélenchon, Yanis Varoufakis ou encore Angela Davis. En Belgique également, plusieurs figures du monde syndical et politique (notamment le président du PTB Peter Mertens ou encore la députée fédérale ECOLO Muriel Gerkens). Avec des membres de la fraction GUE (gauche unitaire européenne) du Parlement européen, nous avons également mené une action face à l’ambassade irlandaise à Bruxelles.

Ce verdict est d’une grande importance pour le mouvement des travailleurs en Irlande. Ci-dessous, vous pouvez voir une vidée de Paul Murphy à la sortie du tribunal et une autre du député Mick Barry (Solidarity et Socialist Party) qui a annoncé le verdict au Parlement.

 

Partager : Imprimer :