Home / Social / Asile / Des milliers de manifestants contre Francken et la politique d’asile cruelle du gouvernement

Des milliers de manifestants contre Francken et la politique d’asile cruelle du gouvernement

Ce samedi 13 janvier, des milliers de manifestants sont venus à Bruxelles pour y protester contre la politique d’asile cruelle et répressive de Theo « Trump » Francken. Le rejet de la politique de ce gouvernement est généralisé. Il s’attaque constamment aux plus faibles: des chômeurs aux retraités et aux migrants. Pour mieux s’en prendre à nos conditions de vie, Michel et sa bande utilise la vielle tactique du diviser pour régner tandis que les migrants sont condamnés à la précarité et à l’illégalité et sont immédiatement utilisés comme main-d’œuvre bon marché sans aucune protection sociale.

La raison immédiate derrière la mobilisation de ce samedi était l’arrogance de Theo Francken dans la question des réfugiés soudanais. L’incident est clos pour les politiciens établis, mais pas pour le peuple soudanais. Trois personnes sont déjà mortes cette année à la suite de la répression des manifestations contre l’augmentation du prix du pain. Au lieu de condamner la répression et la violence, ce gouvernement essaie de s’entendre avec la dictature d’al-Beshir. Cela confirme à nouveau que ce gouvernement de droite est prêt à faire tout ce qui est en son pouvoir pour s’attaquer à notre niveau de vie.

Comme on pouvait le lire dans le tract que nous avons diffusé à cette occasion : « Ici, en Belgique, la lutte contre le gouvernement et tous les aspects de la politique antisociale est plus efficace en rejoignant nos alliés naturels: les travailleurs et leurs familles. La manifestation en défense de nos pensions de décembre, qui comprenait une délégation de personnes sans papiers, a illustré notre potentiel. Le défi qui nous fait face est de nous appuyer là-dessus pour développer dans la rue une opposition active contre l’austérité. A cela nous couplons la défense d’une alternative au capitalisme: une société socialiste où seraient prioritaires les besoins de de la majorité de la population et non les profits d’une poignée. »

Betoging tegen Francken, Manif contre Francken // Mario

Print Friendly, PDF & Email