“Si on laisse faire une telle logique, on est tous pendus à une ficelle”

STIB: Chasse aux délégués

Un délégué de la CGSLB avait été licencié ; le motif officiel était : “plainte de voyageurs”, Mais la raison réelle est que ce délégué était allé au contrôle technique à Delta pour s’enquérir des normes de sécurité à respecter. Interview d’un délégué CGSP.

Propos recueillis par Cédric Gérôme

Peux-tu expliquer ce qui s’est récemment passé à la STIB?

Le délégué de la CGSLB s’étonnait que toute une série d’éléments n’étaient pas conformes: des morceaux de pare-chocs qui manquaient, un morceau de carrosserie saillante qui aurait pu blesser des gens, et bien d’autres choses encore.

Il s’est présenté là – et ça c’est une erreur de sa part évidemment- en tant que délégué. Il avait à peine quitté les lieux que le responsable du centre de contrôle a plongé sur le téléphone et a averti la direction; trois heures après, il avait son préavis!

Il m’a mis au courant de ce qui se passait. Je lui ai dit : “il faut bouger tout de suite”. Le vendredi matin, j’ai directement été dans les bureaux de la CGSLB pour aller un peu stimuler ses permanents; et là j’ai vu qu’il n’aurait manifestement aucun soutien: ils étaient prêts à le lâcher.

J’ai donc pris contact avec différents délégués de la CGSP et on est tombé d’accord pour faire une action.

Qu’en est-il advenu?

Un tract avait été imprimé à 1000 exemplaires. Tout avait été mis en place pour que le mouvement se fasse le lundi matin. Le dimanche dans l’après-midi, le délégué licencié me téléphone et me dit: “Arrête tout, ils ont suspendu le préavis” (parce qu’évidemment, il y a eu des fuites et c’est arrivé aux oreilles de la direction): ils ont tout de suite suspendu le préavis, et il a eu droit à une conciliation.

Et à la conciliation le mardi, il a été réintégré: son licenciement a été annulé pour “ vice de forme “, car dans le tract, on avait bien évoqué le fait qu’on n’acceptait pas le motif du licenciement ; en effet, si on laisse faire une telle logique, on est tous pendus à une ficelle!

Depuis lors, je ne l’ai pas revu. A mon avis, ils ne vont pas le faire revenir à Delta : ils vont probablement l’éloigner sur un autre lieu de travail.

La lutte contre le Pacte des Générations a-t-elle eu un impact important chez les travailleurs de la STIB?

Oui, sans aucun doute. Cette lutte a été très bien suivie: plus de 90% de grévistes les deux fois! Même s’il n’y avait pas que des “convaincus” qui y ont participé, on n’avait pas obtenu une telle mobilisation lors des grèves précédentes (les grèves à répétition de la fin 2004).

Mais on connaît la suite: les directions syndicales nous ont abandonnés: elles ont mis le couvercle car elles ont pris peur que ça débouche sur un mouvement qu’elles ne sauraient plus contrôler.

Que penser selon toi des récentes publications des salaires mirobolants des directeurs de la fonction publique?

Quand on pense qu’ils se préparent à nous faire avaler la modération salariale, c’est proprement scandaleux. Après le Pacte des Générations, ils s’entendent tous très bien (gouvernement, patrons et directions syndicales) pour passer au “Pacte de Compétitivité”.

Ce qui est encore plus honteux, c’est que toutes les négociations se font en catimini, sans demander l’avis de la base. Evidemment, ils le font en connaissance de cause: ils savent très bien que, vu l’ampleur qu’a prise la mobilisation contre le Pacte des Générations, s’attaquer aux salaires des gens est un domaine encore plus sensible qui risque de mettre le feu aux poudres…

Partager : Imprimer :