Home / International / Amérique du Nord / Etats-Unis. Révolte des enseignants au pays de Trump

Etats-Unis. Révolte des enseignants au pays de Trump

Depuis le début de cette année, l’establishment américain a été ébranlé par une vague de grèves dans l’enseignement contre le manque de moyens et les bas salaires. Initiée en Virginie-Occidentale, elle s’est rapidement étendue à l’Oklahoma, l’Arizona, le Colorado et au-delà. Certaines grèves ont été organisées par les syndicats, tandis qu’ailleurs, le soulèvement fut spontané, sous l’effet d’entrainement des succès remportés par les collègues d’autres États. Après des années de démantèlement de l’enseignement public, la coupe était pleine.

Par Sander (Termonde)

Il est frappant de constater que la plupart de ces grèves ont lieu dans des bastions républicains, alors qu’un président républicain occupe la Maison-Blanche et que les conservateurs sont majoritaires dans les chambres législatives des États où les grèves ont eu lieu. Dans des États comme l’Oklahoma et la Virginie-Occidentale, les enseignants ont revendiqué d’imposer plus lourdement les industries de combustibles fossiles afin d’investir dans l’enseignement. Tout à l’opposé de la politique antisociale de Trump et des politiciens acquit à la cause des riches ! La secrétaire à l’Education de l’administration Trump, Betsy DeVos, souhaite privatiser davantage l’éducation en sapant les moyens des écoles publiques. Cela revient à lancer une offensive contre les besoins éducatifs de millions d’Américains qui n’ont pas les moyens d’entrer dans l’enseignement privé.

Les enseignants de Virginie-Occidentale ont gagné la lutte pour des salaires plus élevés. Cette victoire a frappé les imaginations et a incité les enseignants du reste du pays à passer à l’action. Derrière les exigences des grévistes se trouve la question du contrôle du système éducatif public, et donc de leur propre avenir, de même que celui de leurs élèves. Les enseignants savent fort bien que rien n’a été fait pour améliorer l’enseignement public avec les gouvernements actuels tout comme avec les précédents. Rien qu’en Arizona, des économies d’un milliard d’euros ont été réalisées dans le domaine de l’éducation depuis 2008! Les enseignants des écoles publiques doivent souvent accepter un deuxième emploi pour être en mesure de joindre les deux bouts. L’infrastructure tombe en ruine et le matériel pédagogique de base est insuffisant. Les syndicats ont ressenti la pression de leur base et ont appelé à la grève. Ailleurs, des écoles se sont spontanément jointes aux actions, en rejetant des accords creux conclus dans leurs écoles.

Pour remporter d’autres victoires, les comités de grève doivent être liés les uns aux autres. De cette façon, un rapport de force bien plus conséquent peut être établi contre la politique d’austérité des républicains et des démocrates. Socialist Alternative, notre organisation-sœur aux Etats-Unis, soutient la lutte pour un enseignement démocratique et de qualité contre les intérêts des grandes entreprises et de leurs marionnettes à la Maison-Blanche et au-delà.

Print Friendly, PDF & Email