Home / International / Moyen-Orient et Afrique du Nord / Bruxelles : action de soutien aux masses iraniennes

Bruxelles : action de soutien aux masses iraniennes

Ce vendredi, une petite centaine de personnes s’est rassemblée devant l’ambassade iranienne. La colère est grand contre la corruption et la politique répressive du gouvernement. La crise économique touche de plus en plus les pauvres alors que les riches en tirent profit.

Beaucoup ont encore en tête le mouvement de 2009 au cours duquel beaucoup de jeunes se sont radicalisés. A l’époque, les dirigeants réformistes l’avait détourné vers les élections pour en tirer profit.

Cela illustre qu’il est important de bien choisir ses alliés dans le mouvement. Des membres de l’élite y voient une occasion d’orienter le mouvement selon leurs intérêts. Les jeunes et les travailleurs en Iran ont besoin de structures indépendantes. Lors du mouvement en Afrique du Nord et au Moyen Orient de 2011, on avait vu émerger des comités visant à coordonner les activités des masses et à élaborer le programme. Initié en Tunisie, le mouvement s’est rapidement étendu en Afrique du Nord et au Moyen-orient. Ce sont ces points que nous avons défendus lors de la prise de parole, devant l’ambassade.

Pour plus d’éléments de contexte, consultez notre article : « Le mouvement des travailleurs et des jeunes défie le régime iranien ».

 

 

Print Friendly, PDF & Email