La recette de vacances réussies : un polar par semaine (3)

Si le cœur bat encore de Aino Trosell

Alors qu’une vague d’attentats néonazis secoue la Suède, Siv Dahlin, aide-soignante, trouve refuge dans la maison de sa tante, récemment décédée. Isolée dans ce village de campagne, elle espère ainsi pouvoir oublier ce décès brutal ainsi que la trahison de son mari dont elle vient de découvrir l’infidélité.

par Jean Peltier

Siv cherchait la quiétude ; elle va être rapidement déstabilisée. Très vite, ses voisins révèlent les dessous inquiétants de leur personnalité : tous semblent traîner un passé trouble et d’obscurs souvenirs de guerre. Et Siv imagine peu à peu que sa tante a peut-être fouillé sans le vouloir là où il ne fallait pas…

De la chaleur étouffeur du Mexique la semaine dernière au froid glacial de l’hiver suédois, le contraste pourrait difficilement être plus marqué. Mais, ici comme là-bas, sous la surface des apparences se cachent bien d’autres choses. La Suède, pays à la neutralité reconnue depuis longtemps, n’a pas connu l’invasion et l’occupation allemande pendant la guerre. Ce qui n’a pas empêché les nazis locaux de préparer avec ferveur l’intégration future de leur pays dans le grand Reich aryen. Et la Suède, modèle d’Etat-providence social-démocrate, est aussi le pays d’Europe où s’agitent les néonazis les plus déclarés et les plus violents…

Si le cœur bat encore, de Aino Trosell , Pocket policier n°13376, environ 7 EUR


  • Que lire pendant les vacances?
  • Série: « Un polar par semaine »: « Soleil Noir »
  • Série: « Un polar par semaine »: « La frontière « 
Partager : Imprimer :