Home / Parti Socialiste de Lutte / Résumé de notre programme

Résumé de notre programme

Le Parti Socialiste de Lutte (PSL) est en faveur d’une alternative socialiste au capitalisme car ce système n’a rien d’autre à offrir à la majeure partie de la population que la guerre, la pauvreté, le manque de perspective de vie et d’autres misères encore.

Les énormes possibilités techniques et scientifiques actuelles permettent de garantir un niveau de vie décent à chacun dans le respect de l’environnement. Pourtant, la façon capitaliste d’organiser la production et ses conséquences conduisent à une accentuation du fossé entre riches et pauvres, entre la grande majorité de la population et une poignée de super riches.

La crise résulte de la logique même du capitalisme. Les tentatives visant à endiguer la crise de surproduction des années 1970 via un développement inédit de la spéculation financière ont conduit au développement d’énormes bulles, dont celles qui ont éclaté depuis 2007.

La force fondamentale capable d’arracher un véritable changement est la classe des travailleurs. Ce sont tous les travailleurs qui vendent leur force de travail, ainsi que leurs familles (jeunes, chômeurs, pensionnés,…), qui possèdent le potentiel de bloquer l’engrenage économique de par leur position dans le processus de production.

Le PSL défend, dans le mouvement des travailleurs, un programme axé sur une rupture socialiste avec le capitalisme. Un tel programme se développe via les luttes et l’expérience acquise au cours de celles-ci.

Le capitalisme est un système mondial. Bien que la lutte du mouvement des travailleurs commence au niveau local et national, un changement durable ne peut être consolidé qu’à l’échelle internationale. C’est pourquoi, le PSL fait partie du Comité pour une Internationale Ouvrière (CIO), qui comprend des sections sur tous les continents et dans plus de 40 pays.

Quelques éléments fondamentaux de notre programme :

  • Stop aux restrictions budgétaires, privatisations et libéralisations ! Il faut soustraire nos services publics de la logique de marché et de l’appât du gain qui en découle ! Pour des investissements publics massifs pour des logements sociaux abordables, confortables et énergétiquement neutres; pour des transports publics gratuits; pour un enseignement, un accueil des enfants et un système national de soins de santé gratuits,  publics et de qualité pour tous; pour des possibilités de loisirs prises en charge par la collectivité ;…
  • Pour des emplois stables, biens payés et décents ! Pour la restauration de notre pouvoir d’achat ! Stop à la flexibilisation du travail ! Pour la répartition du temps de travail afin de vaincre le chômage, par la diminution du temps de travail à 32 heures par semaine sans perte de salaire, avec embauche compensatoire et diminution des cadences ! Augmentation du salaire minimum à 1.500 euros nets par mois, pas de salaire supérieur à 4 fois le salaire le plus bas ! Pour des pensions et allocations viables ! Pour le rétablissement complet de l’index !
  • Pour un plan d’investissements publics à grande échelle dans la recherche et le développement d’alternatives aux énergies fossiles et à l’énorme gaspillage, qui constituent une menace pour notre environnement et notre santé ! Plaçons le secteur de l’énergie sous contrôle et gestion publiques !
  • Stop à toutes les formes de discrimination sur base de l’origine, du genre, de l’âge, de l’orientation sexuelle, de la religion, etc. ! Tout ce qui nous divise nous affaiblit !
  • Pour un réel choix pour les femmes : droit à l’avortement – droit à avoir des enfants et à les élever décemment sans s’appauvrir !
  • Il faut décharger les familles en socialisant les tâches ménagères via des dispositifs accessibles et de qualité. Cela, en combinaison avec une augmentation des salaires les plus bas, pourra favoriser l’indépendance financière de chaque membre adulte de la famille.
  • Non à l’impérialisme, à la guerre et aux occupations militaires !
  • Pour des syndicats démocratiques et combatifs, contrôlés par les affiliés !
  • Pour un nouveau parti large des travailleurs qui regroupe les travailleurs et les jeunes en laissant l’espace aux spécificités de chacun et qui offre une alternative politique combative face aux partis établis !
  • Pour un gouvernement socialiste des travailleurs qui place les secteurs-clés de l’économie (finances, énergie, transport,…) sous contrôle et gestion publics et démocratiques de la collectivité. Lors de ces nationalisations, des compensations ne peuvent être payées aux petits actionnaires qu’en cas de besoin prouvé.
  • Pour une planification démocratique de la production sur base des besoins de la population. Non à l’Europe du capital, pour une Europe socialiste au sein d’un monde socialiste !
Print Friendly, PDF & Email