Stop aux livraisons d’armes à Israël! Nouvelle action réussie du Collectif Liège-Palestine Solidarité

Bravant le vent et la pluie, plus de soixante personnes ont manifesté ce dimanche 18 février de 15h à 17h devant l’entreprise Challenge à l’appel du Collectif Liège-Palestine Solidarité, pour exiger un cessez-le-feu immédiat et total à Gaza et la fin du trafic de matériel militaire des États-Unis vers Israël par l’entremise de cette entreprise israélienne implantée à l’aéroport de Liège.

Dans un rassemblement coloré et combatif où ne manquaient pas les familles avec leurs enfants, des slogans très rythmés dénonçant les massacres commis par l’armée israélienne à Gaza ont été scandés. Plusieurs prises de parole, dont celles de deux représentants du Collectif Liège-Palestine Solidarité, de la présidente du Comité Verviers-Palestine ainsi que de deux militants pro-Palestine venus d’Anvers ont fourni des informations sur la situation, détaillé le problème du transit par la Belgique et Liège d’armement pour Israël et annoncé des actions à venir.

Un communiqué de l’agence de presse Belga a largement été relayé dans la presse : qui donne notamment la parole à notre camarade Baptiste Montagnier, porte-parole du collectif liégeois : « Nous dénonçons essentiellement le transit de matériel militaire et d’armes, notamment depuis les États-Unis vers Israël« . Le communiqué poursuit : « Les manifestants demandent aux autorités wallonnes la révélation des registres de douane de Challenge Handing, ainsi qu’un embargo total concernant le matériel militaire à destination d’Israël. En marge de ces revendications, les représentants de Liège-Palestine Solidarité réclament des sanctions contre « les entreprises profitant de la colonisation et des massacres en cours« . Ils invitent par ailleurs les travailleurs de Challenge Handing et leur centrale syndicale à refuser de manutentionner du matériel militaire. »

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai

Articles liés :