S’il y a moins de lettres, d'autres types d’envois ont fait gonfler le volume postal!

Modèle 9, Bulletin d’information et de discussion par et pour les postiers

Régions

Beauraing: le lundi 17 juillet, un facteur est décédé. Yves Smal n’a sans doute pas supporté la lourde charge de travail consécutive à un service de 10,5(!) heures d’après un communiqué de presse de Jean-Marie Flamey, secrétaire intersectoriel CGSP de Namur. La charge de travail: chaque jour, il devait distribuer les journaux jusqu’à 7h30 avec un véhicule de La Poste, ensuite il devait organiser sa tournée jusqu’à 9h30 pour finir à 13h (en théorie). En réalité, il était encore à la tâche à 14h25 lorsqu’il est mort officiellement d’une maladie “inconnue”. (Le Soir Namur-Luxembourg 28/07/06)

Louvain: Georoute 2 y est implanté le 18/9, soit 3 semaines avant les élections! Le bureau passe de 87 à 80 tournées! (Het Laatste Nieuws 07/09/06). Encore un exemple de décision éclairée à La Poste…

A Bruges, les facteurs ont cessé le travail la semaine du 4 septembre à cause de la charge de travail. Des intérimaires vont distribuer les imprimés électoraux… (un militant du MAS-LSP)

Chers postiers,

Depuis la parution du dernier Modèle 9, de nouveaux changements sont intervenus dans les bureaux. Géoroute 2 devrait être arrivé dans les bureaux distributeurs, parfois flanqué de nouvelles têtes à la direction suite à Refocus! Est-ce que la situation s’est améliorée depuis lors? Vous en jugerez vous-mêmes. Rappelons-nous qu’ils justifiaient l’introduction de Géoroute 1&2 par la soi-disant diminution du volume de courrier. Le journal De Tijd du 18/01/2006 confirme ce que nous écrivions dans le dernier Modèle 9, à savoir que le volume de courrier n’a pas diminué ces deux dernières années. C’est en contradiction avec la commande des ENA (envois non adressés) avant l’introduction de Géoroute 2 dans les bureaux distributeurs. Est-ce que c’est une attitude correcte de la part de la direction et de Johnny Thys?

La Gazet van Antwerpen du 24/08/06 a fait le même constat. Nous citons : « l’entreprise a vu son chiffre d’affaires croître de 5%, soit 1 milliard 122 millions d’euros. Les bénéfices ont crû de 3%, soit 83 millions d’euros pour la première moitié de l’année ». Qu’est-ce que le personnel a reçu en échange? Plus de boîtes à servir, plus d’ENA, plus de kilos à transporter sur des tournées plus longues. Une fois de plus, on n’a pas tenu compte des intérêts du personnel et des clients. Depuis l’introduction de Géoroute 1&2, les clients ont vu trois facteurs différents se succéder dans un bref intervalle de temps. Donc plus question d’entretenir de bons rapports sociaux avec les clients. Est-ce que le facteur y trouve son compte? Est-ce que le client y trouve son compte? La dernière enquête menée par Test-Achat en juin 2006 prouve le contraire.

S’il y a moins de lettres, d’autres types d’envois ont fait gonfler le volume postal. Il y a plus d’envois plastifiés, donc plus de volume et plus de poids. La direction veut encore en rajouter; elle accorde une réduction de 50% sur les imprimés électoraux pour les élections du 8 octobre… et Géoroute 3 montre déjà le bout du nez! Ce n’est certainement pas ce que veut le personnel. Seule une lutte unifiée de tous les postiers, soutenue et organisée par les syndicats, peut changer la situation. Les directions syndicales doivent assumer leurs responsabilités.

Le Pacte des Générations et la dernière convention collective ont rendu plus difficile l’accès à la prépension et ce malgré le nombre de jeunes qui cherchent du boulot. Pendant les grèves et les manifestations en octobre de l’année passée, les travailleurs et leurs familles n’ont pu compter sur aucun relais politique. Et pas davantage sur le PS/SPa et le CDh/CD&V qui, comme les autres partis, mènent aussi une politique néo-libérale sur le dos des travailleurs. On a besoin d’un parti politique qui défende réellement les intérêts des travailleurs et qui les soutienne dans leurs luttes. Le samedi 28 octobre, une CONFERENCE pour Une Autre Politique aura lieu à l’ULB à Bruxelles. On y tentera, en collaboration avec le MAS-LSP (www.socialisme.be), de constituer un front de gauche vraiment large contre le démantèlement de nos acquis sociaux et la casse des services publics comme La Poste. Vous y êtes tous les bienvenus !

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai