La violence domestique augmente, mais pas les moyens d'accueil

Ces dernières années, la Flandre a connu une croissance continue des cas déclarés de violence domestique. En 2005, 22.598 cas ont été déclarés face à 21.318 en 2004. Les refuges et les centres d’accueil sont bourrés et doivent régulièrement refuser des victimes: les Centra voor Algemeen Welzijnswerk (CAW, centres d’accueil) ont accueilli 1787 personnes en péril en 2004 mais 2.908 demandes ont été rejetées parce que les centres étaient remplis.

En 2006, le budget des CAW a connu une augmentation modérée mais celle-ci est insuffissante pour satisfaire les besoins d’accueil et d’accompagnement.

Les autorités essaient de cacher ce manque de moyens grâce à une campagne commune avec les Bodyshop. Ces boutiques vendent des produits dont une partie de l’argent irait à l’accompagnement des enfants dans les refuges et les centres d’accueil.

Si ce sont les boutiques privées qui doivent ramasser l’argent qui fait défaut dans le budget alloué aux victimes de la voilence domestique, la situation est vraiment grave!

Partager : Imprimer :