La lutte pour un programme socialiste est plus actuelle que jamais!

Le manque d’alternative est la raison pour laquelle nous appelons depuis des années à la création d’un nouveau parti des travailleurs et nous participons aujourd’hui activement au développement du Comité pour une autre politique. Les réactions sur le site de cette initiative sont plus qu’éloquentes sur les possibilités pour un nouveau parti des travailleurs.

Els Deschoemacker

Chaque expérience avec les nouvelles formations de travailleurs nous apprend cependant qu’il y a encore beaucoup de confusion sur le programme à mettre en avant. La pression pour chercher une solution à l’intérieur des limites du capitalisme est très grande. Elle pousse certains dans la direction de coalitions avec les sociaux-démocrates et d’autres versions du " moindre mal ", soi-disant pour battre la droite et l’extrême droite. Cela a mené dans tous les cas à… la poursuite de la politique néo-libérale.

Le MAS/LSP défend une politique socialiste au sein des nouvelles formations. Une politique qui intervient activement dans les mouvements de lutte, avec un programme qui part des besoins et des revendications actuels du mouvement ouvrier et qui fait le lien avec la nécessité de rompre avec le capitalisme. Si on veut utiliser la richesse produite dans la société dans l’intérêt des travailleurs et de leurs familles, il faut retirer le pouvoir économique et politique des mains de la classe capitaliste.

Certains ne veulent y voir qu’un point de vue vieillot et dogmatique. Les différences de classe ne seraient plus de ce temps… Toujours est-il que les riches deviennent plus riches et les pauvres plus pauvres. On fait plus de profits, non pas en augmentant les investissements, mais en relevant le taux d’exploitation. Ce que nous perdons, la classe possédante le reçoit!

Un nouveau parti de masse des travailleurs n’est pas un point final. Il n’épuise pas non plus le rôle d’une organisation comme le MAS/LSP. Si on veut faire en sorte que la construction d’un nouveau parti ne débouche pas sur une nouvelle déception, il est essentiel de défendre un programme socialiste en son sein. Cela signifie refuser d’entrer dans toute coalition qui veut sabrer dans les dépenses publiques. Cela signifie aussi lutter pour une société où les besoins des travailleurs et de leurs familles ne sont pas subordonnés au profit.

Le MAS/LSP déposera des listes à plusieurs endroits pour les élections communales. Nous y participons pour populariser la conférence de l’initiative une autre politique, mais aussi pour construire notre organisation. Nous ne voyons pas la construction d’un parti comme un but en soi mais comme un intrument pour rassembler les expériences et les forces socialistes dans la société. Ne restez pas au balcon. Aidez-nous à remplir cette tâche!

Partager : Imprimer :