Mobilise-toi contre les Sanctions Administratives Communales avec les Étudiants de Gauche Actifs

Tous ensemble contre l’austérité et la répression!

L’austérité ou la rigueur, voilà deux mots souvent dans la bouche des politiciens. Mais c’est quoi ? Et bien ce sont deux mots pour dire “sacrifices”. On veut en effet nous imposer des sacrifices pour résoudre la crise économique dans laquelle les très riches et leurs banques nous ont plongés. C’est, pour ces riches, une occasion en or de faire tout ce qu’ils ont toujours voulu faire: couper dans les budgets de l’enseignement, la santé, des aides sociales, des transports, de la culture,… Pour ensuite privatiser (=vendre à bas prix, la santé par exemple, à une grande entreprise privée qui va s’occuper dans faire un business) ces mêmes secteurs d’activités. Mais aussi pour licencier en masse (Arcelor-Mittal, Ford Genk,…)

Tract des Etudiants de Gauche Actifs


Les jeunes ne sont pas des nuisances! Non aux contrôles fréquents et aux violences policières!

En rapport avec les 150 arrestations à la manifestation contre le “banquet des riches” le 11 octobre 2012, et les Sanctions Administratives Communalles (SAC) : ACTION contre les SAC, le 18 fevrier 18h Place St-Jean (Gabrielle Petit) (Entre Bourse et Gare centrale)

MEETING Samedi 23 février à 14h à l’ULB (Solbosh), local AW1. 124 RDV arrêt ULB à 13h45 (bus 71, tram 94, tram 25).

Pourquoi et comment lutter contre cela?

Car c’est injuste et inefficace (autant la répression que l’austérité), et que les responsables de la crise (les spéculateurs, les banquiers,…) ne sont pas punis, mais en liberté. Car ce n’est pas ça la démocratie. Car on veut défendre la liberté et la justice ! Comment gagner ? En créant un rapport de forces, en s’organisant, en étant toujours plus nombreux, en diffusant ce message, en soutenant les grèves, en occupant avec nos profs nos écoles, et en allant (tous ensemble!) en manif ! C’est un combat qui va être long et dur mais il est légitime, juste et nécessaire ! Ce combat est celui des travailleurs ! Mais il est aussi le combat de tous les étudiants du secondaire de Bruxelles, c’est la raison de cet appel !

Les SAC, qu’esc-ce que c’est? Bataille de boules de neige, mettre les pieds sur un banc, manger un sandwich sur des escaliers, lancer des confettis ramassés par terre,… tous ces actes sont depuis peu punissables d’une lourde amende pouvant monter jusqu’à 350 €, et attribuables à des jeunes âgés de 14 ans. En effet, les SAC, sanctions administratives communales, ont été revues début octobre 2012 pour sanctionner les nuisances. En d’autres termes, c’est une attaque directe sur la jeunesse en lutte contre la politique néolibérale.L’excuse des autorités pour justifier ces sanctions est que c’est le meilleur moyen pour lutter contre les incivilités. Bien entendu, ils ne précisent pas qu’ils ont choisi d’appliquer ces amandes car cela coutaient moins cher que d’investir dans la prévention contre ces incivilités alors que les 1% continuent à s’en mettre plein les poches.

«Au mois d’octobre dernier, j’ai reçu une SAC pour une manifestation contre le banquet des riches (=réunion des plus riches européens qui imposent aux peuples des sacrifices, la fameuse austérité). Mais ou va-t-on, sérieusement ? Une SAC est une sanction prise par les communes contre les incivilités. Mais est-ce une incivilité que d’exprimer ses idées et de manifester ? Personnellement, j’appellerai plutôt cela la liberté d’expression et de manifestation. Mais alors, est ce que ces SAC ont une réelle utilité, ou est-ce (encore) une nouvelle politique de répression qui vise la population, pendant que les riches fraudent en ne payant que peu ou pas d’impôts ? Car évidemment, qui traine dans les rues, y met de la musique, joue avec la neige ou encore manifeste contre la haute et luxueuse politique des grands patrons et de leurs hommes de main ? Je ne pense pas que ce soit les 1% les plus riches qui gouvernent actuellement notre Etat, mais bien les travailleurs, les jeunes et la population « moyenne ». Alors que nous sommes en pleine crise et que le monde politique va mal, notre gouvernement prend le temps d’augmenter la répression via les SAC.» (témoignage de Céline, 17ans)

Répond à cet appel à la solidarité et soutiens Antoine, Céline et Diego, membres EGA de 17 ans, de l’Athénée Charles Janssens et de l’ULB qui ont reçu un SAC pour leur participation à la manif contre le ‘banquet des riches’ ! Participe à l’action contre les SAC le 18 février 18h devant la maison communale de Bruxelles-Ville!

Partager :
Imprimer :
Première page de Lutte Socialiste