A propos du parti – Nouvelles du PSL

Cette rubrique de socialisme.be vous propose des nouvelles de notre parti, de ses activités et initiatives,… Cette rubrique comprend donc divers courts rapports d’actions, des brèves de campagne, des appels pour des conférences, des rapports de réunion, ou encore de petits textes de nouveaux membres qui expliquent pourquoi ils ont rejoint notre parti.


A noter dans votre agenda

  • Lu. 29 octobre. Bruxelles. 19h, Garcia Lorca. Assemblée Générale de Gauches Communes : évaluation de la campagne électorale.
  • Lu. 29 octobre. Anvers. 19h30. Assemblée générale du PSL et discussion sur la situation politique au Népal.
  • Ma. 30 octobre. Liège. 19h, auditoire ‘Grand Physique’ à l’ULg : Meeting des Etudiants de Gauche Actifs : "Le Marxisme aujourd’hui"
  • Me. 31 octobre. Gand. Cantus Rouge.
  • Di. 11 novembre. Genk. Manifestation contre la fermeture de Ford Genk.
  • Me. 14 novembre. Journée internationale d’action contre l’austérité. Manifestation place Schumann et grève générale lancée par la FGTB Liège-Huy-Waremme.
  • Me. 28 novembre. Ixelles. Protestations de la Ligue des Droits de l’Homme contre les Sacntions Admionistratives Communales. 13h, maison communale d’Ixelles (168 Chaussée d’Ixelles).
  • 1-2 décembre : Congrès National du PSL

Ford: Tous à la manifestation du 11 novembre !

Cette semaine, le Limbourg entier est tombé sous le choc de l’annonce de la fermeture du site de Ford à Genk. Mais la colère et la volonté de résister sont aussi présents, comme ont pu le constater les militants du PSL, du Limbourg et d’autres provinces, qui se sont rendus à plusieurs reprises au piquet de Ford Genk.

Une grande manifestation est prévue pour le dimanche 11 novembre. Nous appellons le plus grand nombre possible de personnes à se mobiliser pour faire de cette manifestation un véritable succès. Un grand cortège combatif et déterminé pourrait constituer un excellent point de départ dans la lutte contre la fermeture du site.

Le PSL appelle tous ses membres et sympathisants disponibles à être présents à cette manifestation avec leurs collègues, leurs amis, leur famille… Nous voulons former une délégation dans la manifestation et distribué nos tracts et nos journaux.


Préparation de notre Congrès National

Durant ce mois de novembre, toutes nos sections consacreront une grande attention à la préparation du Congrès National du PSL, qui se tient tous les deux ans. Pour le PSL, il s’agit d’un moment crucial de réflexion collective et de formation politique. Les discussions du Congrès se font sur base d’un texte de perspectives politiques et d’évaluation organisationnelle. Ces deux textes sont disponibles pour les membres sous la forme d’un bulletin interne après avoir été discuté et voté lors de la réunion du Comité National d’octobre.

Le texte de perspectives est assez long (une cinquantaine de pages) et comprend une multitude d’informations et d’arguments. Être en mesure d’en profiter pleinement signifie de sérieusement l’étudier en préparation des discussions qui auront lieu dans les sections. Ensuite, ces dernières éliront librement les membres qui recevront un mandat pour le Congrès. Ce Congrès est ouvert à tous les membres et chacun pourra y voter, mais une distinction existe entre les mandataires qui ont un droit de vote effectif et les autres qui ont un droit de vote consultatif. Concrètement, il y a dans chaque section un mandat pour trois membres cotisants.

La diffusion des textes est organisée par les responsables de section. Après le vote du texte au Congrès et l’insertion de modifications éventuelles, il sera également publié pour être lu à l’extérieur du parti.

Le Congrès National commencera le vendredi 30 novembre avec un rapport international qui sera donné par un représentant du Comité pour une Internationale Ouvrière. Le samedi sera consacré à l’examen du texte de perspectives et le dimanche, les participants se pencheront sur le rapport politique et organisationnel de notre travail. Enfin, le Congrès se terminera ce jour-là par un vote des textes et l’élection d’un nouveau Comité National.

L’inscription au Congrès est obligatoire et doit être faite pour le 17 novembre. La participation à cet événement revient à 50 euros pour les non-salariés et à 70 euros pour les salariés (cela comprend l’hébergement et les repas). Le Congrès prendra place au Barkentijn, à Nieuport.


Bruxelles. Evaluation de la campagne électorale.


Pourquoi j’ai rejoint le PSL

En ces temps de tromperie universelle, dire la vérité devient un acte révolutionnaire…

Les rapports d’inégalité de classe ont atteint des écarts jamais atteints par le passé, l’aliénation qui découle de ces injustices touche un peu plus fort et un peu plus de citoyens du monde chaque jour. La misère qu’engendre le capitalisme et son mode de fonctionnement basé sur l’exploitation dans les pays ne bénéficiant pas d’un niveau d’industrialisation capable de concurrencer les pays dits « riches »n’en finit pas de perdurer et de s’étendre. Le fait que TOUT dans notre société soit intimement lié à l’argent, et à l’avidité qui va de pair, amène des dérives sur les plans écologiques, socio-relationnels et productifs qui pourraient difficilement être pire dans la mesure où le système qui maintient tout cela en place encourage l’homme à utiliser toutes ses capacités, non pas pour contribuer au bien-être de la société, mais bien plutôt pour profiter de son voisin avant qu’il ne profite de lui.

Pour toutes ces raisons et bien d’autres encore j’ai décidé d’entrer en dissidence ! Après m’être senti bien seul pendant des années, j’ai découvert qu’il existait d’autres personnes prêtes, tout comme moi, à chercher une alternative faite de bon sens et de volonté d’améliorer les relations entre hommes et avec la nature pour enfin montrer à dieu sait qui, que l’homme est capable de faire preuve de respect et de compassion envers les siens. Alors viens lutter avec nous pour poser les bases matérielles d’une société nouvelle.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai