Tunisie: Stop au blâme des victimes de viol!

Indignation à travers le pays suite à l’accusation d’ «immoralité publique» contre une victime de viol par des policiers

La campagne ‘Rape Is No Joke’ déclare son entière solidarité avec toutes celles et tous ceux qui protestent aujourd’hui en Tunisie contre l’accusation scandaleuse d’«atteinte aux bonnes mœurs» à l’égard d’une jeune femme ainsi que de son fiancé, tous deux menacés d’une peine d’emprisonnement de six mois.

Déclaration de la campagne ‘Rape Is No Joke’

Cette accusation est un acte évident de représailles contre leur courage d’avoir porté plainte ouvertement après que la jeune femme ait été violée par deux policiers. Par la suite, les déclarations du Ministère de l’Intérieur affirmant que cette jeune femme et son fiancé ont été trouvés dans une «position immorale» dans leur voiture avant l’attaque est une tentative pathétique de suggérer que la victime méritait ce qui s’est passé.

Malheureusement les femmes, en Tunisie ainsi que dans tout le Moyen-Orient et dans le monde, sont confrontées à ce genre d’abus et de condamnation en tant que victimes tous les jours. La campagne ‘Rape Is No Joke’ se bat contre la banalisation du viol et soutient la lutte internationale des femmes revendiquant l’égalité réelle pour les femmes et la fin du sexisme sous toutes ses formes.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai