[INTERVIEW] Un marxiste élu à la tête du plus grand syndicat d’Irlande du Nord

Notre camarade Padraig Mulholland, membre de notre parti frère en Irlande du Nord le Socialist Party, a récemment été élu président du syndicat NIPSA (Northern Ireland Public Service Alliance, le plus grand syndicat d’Irlande du Nord avec ses 45.000 membres), lors de la conférence annuelle du syndicat qui s’est tenue au début du mois de Juin. Entretien avec un dirigeant syndical combatif.

Interview réalisée par l’hebdomadaire  »The Socialist »

Quelle est la portée de ta victoire?

A cette conférence, les délégués ont voté pour un candidat de gauche prêt à se battre. J’ai clairement fait savoir que je suis membre du Socialist Party et de Broad Left (Gauche Large), une initiative qui réuni des militants partisans d’un syndicalisme de combat et démocratique. Les candidats de cette initiative ont également remporté la vice-présidence et la trésorerie du syndicat. Ces résultats indiquent clairement le début d’un changement d’atmosphère au sein du syndicat. Les militants syndicaux savent que leurs conditions de travail font l’objet d’attaques sévères, tout comme les services publics eux-mêmes. Ils savent également qu’une direction syndicale ferme et résolue est nécessaire pour les mois à venir. Les permanents syndicaux doivent être bien conscients que notre syndicat est contrôlé par ses membres, et j’ai bien l’intention de solidement tenir compte des points de vue de la base.

Quels sont les sujets brûlants qui font face au syndicat?

Nous résistons à des coupes budgétaires immondes dans nos services publics, à des baisse salariales et à une détérioration de nos droits à la pension. Il est extrêmement important de continuer à mener campagne et de partir en action. Une action de grève coordonnée de l’ensemble du secteur public est d’ailleurs en préparation pour l’automne. Nos membres dans le secteur des logements sociaux partiront aussi en action ces prochaines semaines, et je ferai tout mon possible pour soutenir cette action.

La conférence de la NIPSA a voté cette année pour commencer un débat portant sur la nécessité d’un fonds politique. Quelle est la portée des près de 50% de voix en faveur de cette motion ?

Si cette motion avait été adoptée, elle aurait permis aux membres de se prononcer pour savoir si la NIPSA devrait être plus ‘‘politique’’. A mon sens, tous les syndicats devraient être politiques. Pour l’instant, nous ne pouvons que simplement défendre nos intérêts, sans aller plus loin. Nous avons besoin d’une voix politique, d’un nouveau parti des travailleurs qui ne soit pas sectaire sur la question de la confession religieuse et qui représente les intérêts de toute la classe ouvrière. Notre syndicat, qui a des membres tant parmi les protestants que parmi les catholiques, est très bien placé pour jouer un grand rôle dans la création d’un tel type de parti. Je crois que nous parviendrons bientôt à recevoir l’appui des deux tiers des délégués, tel que cela est nécessaire pour que la motion passe.


La NIPSA est, en fonction des normes britanniques, un petit syndicat. Mais en Irlande du Nord, il s’agit du principal syndicat. Avec ses 46.000 membres parmi les catholiques et les protestants, il s’agit du seul syndicat à être actif dans tout le secteur public et dans toutes les régions d’Irlande du Nord. Le secteur public fait actuellement face à une offensive d’austérité à la fois de la part du gouvernement de Londres et de celui de Belfast.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai