Pour un nouveau parti des travailleurs

Aucun des partis représentés au parlement ne défend les revendications du front commun syndical

Indépendant du patronat

Depuis 18 ans, le SP.a et le PS sont au gouvernement. Ce sont 18 ans d’assainissements, de privatisations, de démantèlement de la sécu et des services. Pendant cette même période, les richesses produites en Belgique ont presque doublé, mais pour la majorité de la population il n’y a eu que du recul. Les patrons font des bénéfices records, mais veulent nous imposer des diminutions salariales, un rallongement du temps de travail et des assainissements dans la sécu. Les patrons ont le soutien de tous les partis traditionnels.

Le SP.a et le PS tournent le dos aux travailleurs, aux chômeurs et aux pensionnés. Le CD&V quant à lui trouve que le gouvernement ne va pas assez loin, et se prononce en faveur d’encore plus de dimunitions de charges sociales et d’un gel des salaires. Le CDH suit le PS dans son plan Marshall néolibéral. L’extrême-droite profite de la frustration de la population tout en prônant en pratique une politique néolibérale encore plus dure.

Il faut un nouveau parti des travailleurs

La classe ouvrière a besoin d’un parti qui défende ses intérêts, qui fasse entendre une autre voie dans les débats, qui puisse informer et mobiliser la population, et qui refuse de s’incliner devant la logique néolibérale qui vise à en finir avec tout ce que nos grand-parents et parents ont aquis par la lutte. C’est possible! En Allemagne, une nouvelle formation, le Linkspartei, vient d’obtenir 8,7% aux dernières législatives. Dans le mouvement contre les réformes de Schröder, des syndicalistes de divers syndicats se sont réunis avec d’autres activistes dans une campagne pour un nouveau parti. Ceci a abouti à la création du WASG qui s’est présenté avec le PDS aux élections sous le sigle du Linkspartei.

Ce potentiel existe aussi en Belgique. De plus en plus de travailleurs et de jeunes se détournent du SP.a, du PS, du CD&V et du CDH et cherchent une alternative à gauche. Nous, soussignataires, sommes d’accord avec l’idée qu’il faut un nouveau parti des travailleurs et soutiendrons toutes les initiatives qui ont pour but d’aider à créer un tel parti.

www.partidestravailleurs.be

Partager : Imprimer :