REPRENONS NOS COMMUNES!

Comment les politiciens nous font payer les dettes des spéculateurs de Dexia et du Holding Communal ? VIA 110€ PAR AN DE TAXES CACHEES POUR CHAQUE SAINT-GILLOIS SUR NOS FACTURES D’ENERGIE!

Une initiative du Parti Socialiste de Lutte, du Parti Humaniste et du Comité pour une Autre Politique

Mesdames, Messieurs, nous vous invitons à notre conférence de presse et à notre action et interpellation du conseil communal de Saint-Gilles ce jeudi 31 mai. Une pétition revendiquant l’arrêt du payement du prêt Dexia et des taxes communales cachées sur les factures de gaz et d’électricité a récolté près de 250 signatures.

  • Conférence de presse: 10h à la "Brasserie du Parvis", Parvis de Saint-Gilles, 1060 Saint-Gilles
  • Action de protestation devant le conseil communal de Saint-Gilles à 19h: Place van Meneem, Saint-Gilles

AUGMENTER LES PRIX DE L’ÉNERGIE POUR ÉPONGER LES PERTES DE DEXIA?

A travers le Holding Communal, les communes belges détenaient 14% des parts de Dexia. Avec la faillite de la banque, tous ces investissements ont été perdus. En 2008, il a été demandé aux communes de mettre de l’argent sur la table pour sauver la banque en difficulté. La commune de Saint-Gilles a encore augmenté sa participation de 4 millions d’euros. Pire encore: la commune paie chaque année 500.000€ pour un prêt qu’elle a conclu pour l’opération de sauvetage… Un prêt contracté chez Dexia! Le conseil d’administration de Dexia était bourré de politiciens alors que la banque maximisait le risque pour obtenir le rendement le plus élevé possible.

Qu’en est-il des pertes pour le budget de la Commune de Saint-Gilles? 2 millions € annuels de dividendes et 500.000 € annuels de remboursement du prêt pour la recapitalisation de 2008.

Selon le rapport du CREG, ce sont surtout les coûts de la distribution qui ont le plus augmenté depuis 2008. A Bruxelles, la distribution de l’énergie est aux mains de l’intercommunale SIBELGA, contrôlée par les communes. Entre 2008 et 2012, la commune de Saint-Gilles compte doubler ses revenus annuels sur le gaz et l’électricité de 2,6 millions € à 5,3 millions €. Ainsi, chaque Saint-Gillois paye en moyenne 110€ de taxes cachées chaque année (redevances voiries, obligations services publics, dividendes,..) sur sa facture d’énergie! 2,5 MILLIONS € DE PERTES DEXIA et 2,5 MILLIONS € DE CHARGES ADDITONNELLES SUR L’ÉNERGIE? Pourquoi la commune de Saint-Gilles a-t-elle décidé de doubler ses revenus sur le gaz et l’électricité entre 2008 et 2012 ? Est-ce que, par notre facture d’énergie, nous payons la note pour la faillite de Dexia ? Nous revendiquons que la commune arrête d’imposer des taxes cachées sur le dos de ses habitants!

UNE CONSEILLERE COMMUNALE MET EN DEMEURE LE PSL ET MENACE D’UN PROCES EN DIFFAMATION!

Yasmina Nekhoul (PS) qui siège au Conseil d’Administration de SIBELGA pour la Commune de Saint-Gilles met en demeure le PSL, exige le retrait du tract qui la mentionne et nous menace d’un procès. Depuis fin avril, il semble malheureusement que ce soit, pour elle, la réponse adéquate à l’indignation des Saint-Gillois face à l’augmentation des prix de la distribution d’énergie. Plutôt que de vouloir limiter la liberté d’expression, nous l’invitons à retirer ses menaces de recourir aux tribunaux et d’utiliser plutôt sa position au sein de SIBELGA pour s’opposer effectivement à la hausse des tarifs de distribution de gaz et d’électricité.

Contact: Anja Deschoemacker, porte-parole de Reprenons nos Communes – 0473 92 28 33 – info@reprenonsnonscommunes.be – reprenonsnoscommunes.be


Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai