Manifestation de solidarité avc le mouvement des étudiants québecquois !

Mercredi 30 mai 2012, 16h30, Place du Luxembourg (Gare Bruxelles-Luxembourg)

Au Québec, plus de 150 000 étudiantes et étudiants sont en grève depuis 15 semaines pour contrer la hausse des frais de scolarité universitaire. Le gouvernement libéral de Jean Charest a décidé d’augmenter de plus de 75% la facture des études supérieures. C’est une menace sérieuse pour l’accès aux études universitaires. Des milliers d’étudiantes et d’étudiants se verront barrer la route vers l’université parce qu’ils n’auront pas assez d’argent. C’est aussi une mesure qui s’inscrit dans une conception marchande de l’éducation qu’il faut combattre.

A l’initiative d’étudiants québecquois en Belgique

Après 15 semaines de grève, le gouvernement du Québec refuse toujours de négocier avec les associations étudiantes et impose une Loi Spéciale pour forcer la reprise des cours.

Cette loi "matraque" est une atteinte directe à la liberté d’association , au droit d’agir collectivement, à la liberté de conscience, à la liberté d’expression et au droit de manifester pacifiquement. Le mépris du gouvernement pour sa population est à son comble.

Manifestons contre la hausse des frais de scolarité.

Manifestons notre soutien à ceux et celles qui luttent activement pour une société plus juste et équitable.

Manifestons contre la loi spéciale antidémocratique que le gouvernement tente d’imposer.

Venez le mercredi 30 mai 2012, à 16h30, à la place du Luxembourg (Bruxelles) pour afficher vos couleurs et supporter les étudiantes et les étudiants, et plus largement la société québécoise dans son ensemble, qui traversent une période sombre.

Apportez des pancartes.

Apportez des habits rouges.

Apportez vos casseroles !

Nous ferons échos aux quartiers de Montréal qui s’improvisent orchestres pour mettre en musique leur indignation!

Étudiants de tous les pays, UNISSONS-NOUS!

Partager :
Imprimer :
Première page de Lutte Socialiste