L'austérité asphyxie l'économie

Au Parlement européen, le député européen Paul Murphy (élu de notre parti-frère en République Irlandaise le Socialist Party) a questionné le Commissaire européen aux affaires économiques et monétaires, Ollie Rehn, concernant la faillite de la politique d’austérité et le rejet qu’elle suscite à travers l’Europe. Voici ci-dessous son intervention ainsi que sa traduction française :

Par Paul Murphy

“Mr le Président, à entendre les différents discours, il semble clair que la signification de ce qui s’est produit à travers l’Europe ces dernières semaines est passé au-dessus de la tête des dirigeants de l’Union Européenne ; ils essayent de dire qu’il s’agit d’une sorte d’appel de la population pour ajouter une pincée de rhétorique de croissance à la réalité des politiques d’austérité, alors que ce qui s’est en réalité produit en Europe est un rejet de la banqueroute de vos politiques d’austérité, ces politiques qui ont créé un chômage de masse et qui ont replongé les économies européennes dans la récession. C’est la demande d’un changement fondamental de politique.

“La croissance ne va pas arriver simplement en ajoutant le terme sur un traité d’austérité, car l’austérité tue la croissance. Les 166 milliards d’euros de coupes budgétaires supplémentaires exigées par le traité d’austérité vont miner toute base pour une reprise économique durable.

“En Irlande, le peuple aura l’occasion ce 31 mai de se joindre aux millions d’autres à travers l’Europe en disant ‘‘non’’ à l’austérité et au traité d’austérité. Si nous votons ‘‘non’’, la Commission acceptera-t-elle le verdict du peuple irlandais, acceptera-t-elle que l’austérité a de nouveau été rejetée, jettera-t-elle cette politique et ce traité à sa place, à la poubelle ?’’

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai