Pour une démocratie réelle, renversons la dictature des milliardaires !

Nous sommes 99%, vous êtes 1%. Ce slogan a parcouru le monde après être devenu la devise du mouvement Occupy aux Etats-Unis. Ce 12 mai se déroule une nouvelle journée internationale d’action, sur tous les continents, à l’appel des Indignés espagnols et du mouvement Occupy. Lors de la précédente journée d’action, le 15 octobre 2011, 10.000 manifestants avaient défilé à Bruxelles. Le PSL appelle à participer à la manifestation de Bruxelles ce samedi 12 mai, à 13h à Bruxelles-Nord.

Article tiré de l’édition de mai de Lutte Socialiste

Les contradictions internes à la société capitaliste sont plus que jamais exposées. 21% des Grecs vivent sous le seuil de pauvreté de 470 euros par mois. Au moins 400.000 familles n’ont reçu aucun revenu ces derniers mois. En Espagne, 50% des jeunes sont officiellement sans emploi. Le programme d’austérité imposé à la population espagnole n’évitera pas la catastrophe, il ne fera qu’empirer les choses. Cette situation du sud de l’Europe se propage lentement vers le nord. Chez nous aussi, une nouvelle vague d’austérité est à l’ordre du jour, à moins bien entendu que nous n’organisions la résistance.

La crise s’installe. Le pouvoir d’achat de la majorité de la population mondiale est sous pression alors qu’une infime élite s’accapare une grande fortune. Un récent rapport a dévoilé qu’il existe actuellement 10.126 milliardaires en dollars. Ce 0,000017% de la population mondiale possède au total une fortune de 3.500 milliards de dollars, soit dix fois le montant de la dette publique belge. Celui qui gagne la moyenne des revenus en Belgique devrait bosser 100.000 ans (et ne rien dépenser) pour disposer d’une telle fortune. La moitié de cette somme serait suffisante pour que personne ne puisse plus souffrir de faim et pour que chacun ait accès à l’eau potable, à un toit, à l’enseignement et aux soins de santé de base.

Ceci n’est pas une démocratie !

Partout sur la planète, les politiciens sacrifient le sort de milliards de personnes pour préserver les privilèges du 1% le plus riche. Ils plongent des millions de personnes dans le désespoir. Début avril, un Grec âgé de 77 ans s’est suicidé d’une balle dans la tête devant le parlement grec. Dimitris Christoulas désirait que ses enfants ne soient pas endettés. Les politiciens et ses problèmes financiers l’ont conduit droit à l’abîme. Dans sa lettre d’adieu, il a écrit : ‘‘ je ne vois pas d’autre solution que de mettre fin à ma vie dignement, ce qui m’épargne d’avoir à fouiller les poubelles pour assurer ma survie’’.

Il y a aujourd’hui 280 milliardaires en dollars de plus qu’en 2006. Eux, ils n’ont pas de souci à se faire. Au même moment, leurs amis politiciens et les médias qu’ils contrôlent essayent par tous les moyens de nous convaincre que nous devons les sauver. Le capitalisme conduit la société tout droit à l’abîme. Mais nous ne sommes pas destinés à simplement subir cela. Nous pouvons résister, comme le font de plus en plus de gens. Nous avons besoin d’une alternative entièrement consacrée aux 99%, une alternative socialiste selon nous. Travaillez-y avec nous !

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai