#JusticeForGeorgeFloyd. La solidarité s’exprime aussi dans la rue en Belgique

Cela fait plusieurs jours maintenant que des manifestations de masse ont lieu aux Etats-Unis suite à un nouveau meurtre raciste commis par la police à Minneapolis. George Floyd, un Afro-Américain, a été tué après avoir été étouffé 9 minutes durant par la pression d’un genou sur son cou.

Des actions de solidarité ont eu lieu à l’étranger, notamment à Berlin et à Londres mais aussi à Gand, où l’initiative avait été prise par la Campagne ROSA (Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité), la campagne antifasciste Blokbuster et les Etudiants de Gauche Actifs. Un rassemblement a donc eu lieu hier 1er juin sur la Sint-Pietersplein. Des arrangements avaient été conclus avec la police, même s’il n’avait pas été possible d’obtenir une autorisation formelle.

Les manifestants se sont tenus à un mètre et demi de distance les uns des autres pour respecter les mesures sanitaires. Des masques ont été distribués et du gel de désinfection était présent pour tout le monde. L’action a rencontré le succès puisque 500 personnes étaient présentes. La place Sint-Pieters était pleine et les slogans ont fortement résonné.

Les violences policières suscitent la colère. Le problème n’est pas limité aux États-Unis, c’est aussi le cas en Belgique où les morts des jeunes Adil et Mawda sont encore frais dans nos mémoires. La lutte n’est pas finie et les actions de solidarité comme celle-ci constituent une bonne manière de la poursuivre. Contre la violence policière, contre le racisme et contre le système sur lequel cela repose : le capitalisme.

  • Arrestation immédiate et procès des assassins de George Floyd. Stop à la persécution des activistes.
  • Des solutions sociales pour les problèmes sociaux ! Plus de moyens publics pour l’enseignement, les soins de santé et les salaires, pas pour la répression policière. Il faut taxer les riches au lieu de tirer sur les pauvres !
  • Malcolm X a dit : « Il n’y a pas de capitalisme sans racisme ». Nous devons combattre le système capitaliste, un système d’exploitation économique pour la majorité au profits d’une infime élite.

Réaction de Bart Vandersteene, porte-parole national du PSL

« Quelle belle action solidaire hier. En moins de 24 h, une équipe d’organisation expérimentée a lancé cette action. Malgré les circonstances, et la police qui appelait à ne pas participer, 500 personnes se sont réunies pour une « action illégale » aussi disciplinée que déterminée. Ce qui se passe de l’autre côté de l’océan nous concerne aussi. Il y a du racisme partout dans la société capitaliste et le racisme sert à monter les couches de la population les unes contre les autres. C’est pourquoi nous sommes solidaires des manifestations de masse aux États-Unis et c’est pourquoi il y a eu une si grande volonté d’agir hier à Gand. No Justice, No Peace ! #blacklivesmatter

Notre préoccupation principale était que les participants ne risquent pas d’amende et qu’ils puissent participer à l’action dans les conditions les plus sûres. Comme tout le monde a pu le constater, il était plus sûr de se tenir hier sur la place Saint Pierre à Gand que dans les supermarchés. Nous savions qu’en tant qu’organisateurs, nous courrions le risque d’une amende SAC (Sanction administrative communale). C’est ce qui et arrivé, nous en avons deux, qui peuvent atteindre les 350 euros. Ce n’est pas rien pour une organisation qui fonctionne sans subsides et donc avec des moyens limités. Nous lancerons aujourd’hui un appel à la solidarité financière à cette fin. Nous pourrons ainsi assurer de pouvoir prendre d’autres initiatives par la suite !

Entrer en action devrait être possible, y compris en temps de coronavirus. Le personnel infirmier de l’Hôpital Saint Pierre à Bruxelles nous a l’a démontré il y a quelques semaines encore, en tournant le dos à la Première ministre Wilmès. Bien sûr, l’élite dirigeante veut utiliser les mesures sanitaires pour rendre toute contestation sociale impossible. Nous ne pouvons accepter cela. L’action d’hier a montré qu’une action résolue où les participants gardent leurs distances et portent un masque est absolument possible !

Merci à tous les participants, pour leurs témoignages, leur discipline et leur détermination ! Cela donne espoir en l’avenir. »

Partager :
Imprimer :
Première page de Lutte Socialiste