Une factrice retraitée : « Les facteurs sont mes héros !’’

Le coronavirus restera dans la mémoire de chaque facteur. En tant que factrice à la retraite, je tiens à dire : Chapeau à tous les facteurs qui travaillent ! Nous constatons aujourd’hui que le facteur remplit une fonction essentielle.

Par Roos, factrice pensionnée

Tout comme pour les infirmières, les pompiers ou les éboueurs, les postiers n’auront pas ménagé leur peine. Alors que les patrons de Bpost s’inquiètent de leur situation économique et de la panne d’une machine de tri et que les journaux rapportent fièrement que les services de colis fonctionnent mieux qu’à Noël, je m’inquiète pour le personnel. Surtout parce que le travail est effectué avec moins de monde. Parmi les facteurs, les gens tombent aussi malades. Ceux et celles qui travaillent s’inquiètent de rentrer chez eux en toute sécurité et surtout de ne pas être infectés.

Cette peur est normale. Même moi j’ai peur. Bien sûr, pour celles et ceux de la direction, qui restent derrière leurs bureaux, c’est différent. Ils n’ont pas besoin d’être sur la route tous les jours. Facteurs, n’hésitez pas : quand c’est dangereux, consultez vos délégués syndicaux et s’ils ne font rien, prenez les choses en main vous-même ! Exigez que toutes les normes de sécurité soient garanties : c’est votre sécurité qui est en jeu ! Sinon, pas de service postal !

Restez en sécurité et, une fois cette crise passée, il faudra réfléchir à la manière dont une profession essentielle comme celle de facteur peut être améliorée avec plus de collègues et de meilleures conditions de travail!

Partager : Imprimer :