RASSEMBLEMENT DEVANT L’AMBASSADE D’AUSTRALIE CE DIMANCHE 12 JANVIER, 14H
ⓂMétro Trône, Avenue des Arts 56, 1000 Bruxelles, à l’initiative des Etudiants de Gauche Actifs (EGA)

N’hésite pas à venir avec ta pancarte, ton drapeau et/ou tes slogans. Nous organiserons un micro ouvert permettant à chaque personne qui le souhaite de prendre la parole pour discuter la suite du mouvement contre le changement climatique et les revendications à mettre en avant. Participe à cette action et invite ton entourage à venir également.

THEIR PROFITS ARE BURNING OUR PLANET!

L’Australie brûle ! 24 personnes ont déjà été tuées et plus d’un demi-milliard d’animaux ont péri. En trois mois, c’est près de 6 millions d’hectares qui ont brulé, soit un territoire équivalant à deux fois la Belgique et cinq fois plus étendu que les feux de 2019 en Amazonie. Et ce n’est pas près de s’arrêter. La virulence des incendies est causée par une année exceptionnellement sèche et chaude aggravée par le réchauffement climatique.

La lutte contre les incendies en Australie rurale est principalement assurée par des milliers de volontaires privés de financement. Les services d’incendies ruraux du Queensland et de Nouvelle-Galles du Sud ont dû faire face à des réductions budgétaires.

Malgré l’urgence climatique, le gouvernement de droite australien et la classe capitaliste ultra-riche privilégie l’exploitation du charbon. Ils continuent de polluer alors que notre planète est déjà en feu. Nous ne pouvons plus attendre. Nous avons besoin d’une société basée sur les besoins de la population ; cela passe par un environnement sain et un écosystème protégé. Il faut se débarrasser du capitalisme qui ne profite qu’aux capitalistes ultra-riches et pollueurs.

➡ Pour y parvenir, le mouvement climat a besoin de revendications qui répondent aux besoins des travailleuses, des travailleurs et de leurs familles : des transports publics gratuits et fiables, le secteur de l’énergie placé dans les mains du public, davantage de financement public pour une recherche scientifique sous le contrôle de la collectivité et une planification rationnelle de l’économie.

➡ En Belgique, soyons solidaire avec le mouvement environnemental australien d’une ampleur historique, avec des grèves des jeunes de masses et diverses actions syndicales. Pour obtenir des victoires, il nous faut une lutte unifié tant des jeunes que des travailleurs et travailleuses.

➡ En fin de compte, pour faire face à la crise climatique et à ses conséquences désastreuses, il faut rompre avec le capitalisme. Les grandes entreprises feront toujours passer leurs propres intérêts et leurs profits avant ceux de la collectivité. Le capitalisme n’a aucun avenir à nous offrir, luttons pour une autre société !

➡️ System Change, Not Climate Change – Fight for a Socialist Aternative