Home / Edito - à la une / Manifestation du 24/11: Stop aux violences sexistes !

Manifestation du 24/11: Stop aux violences sexistes !

#Enough #NiUnaMenos #MeToo #ProtestToo Aujourd’hui, de plus en plus des femmes osent briser le silence pour en parler. Elles sont encouragées par les témoignages, les manifestations de masse et les grèves pour les droits des femmes de ces dernières années.

Tract de la Campagne ROSA (Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité)

Une femme sur trois dans le monde a subi des violences physiques ou sexuelles, selon l’OMS. Souvent, les victimes ne dénoncent pas par peur à ne pas être prises aux sérieux ou d’être culpabilisés. Parfois, la façon de s’habiller d’une femme est utilisée pour dire qu’elle l’a cherché ou pour prouver qu’il y a eu de consentement. C’est une expression du sexisme présent dans la société qui peut aller des formes les plus atroces comme les féminicides, aux comportements et remarques inappropriés que toutes les femmes subissent dans la vie de tous les jours.

Aujourd’hui, de plus en plus des femmes osent briser le silence pour en parler. Elles sont encouragées par les témoignages, les manifestations de masse et les grèves pour les droits des femmes de ces dernières années. Mais, dénoncer le harcèlement au travail n’est pas si facile quand on a peur de perdre son boulot sans alternative. Aussi, les bas revenus rendent les femmes plus dépendantes de leur conjoint et plus vulnérables face à la violence domestique.

La vision méprisante sur les femmes en général dans la société découle du fait qu’elles sont surreprésentées dans les boulots les moins payés, qu’elles font le plus de travail non payé, qu’elles souffrent le plus souvent de pauvreté et qu’elles se retrouvent souvent dans une situation de dépendance. L’arrêt des violences envers les femmes passe aussi par leur indépendance économique, par des emplois décents avec des bons salaires, pensions décentes et l’individualisation des droits sociaux.

La campagne ROSA participe et mobilise pour la manifestation nationale contre la violence faites aux femmes du 24 novembre à Bruxelles à l’initiative de la plate-forme Mirabal. La place de femmes est dans la lutte, contre les violences physiques, sexuelles et économiques envers les femmes, ou envers tout être humain. Nos alliés sont tous les gens qui sont prêts à se battre contre le pouvoir des 1% les plus riches sur les 99% de l’humanité.

Tant que le pouvoir dans la société reste aux mains de ceux qui profitent de la précarité, on va devoir se battre pour le moindre pas en avant. Pour de changements fondamentaux, il faut s’attaquer à la racine du problème : le capitalisme, un système basé sur l’avidité et la soif de profits d’une petite minorité. Nous devons construire un mouvement collectif de femmes, de jeunes, de personnes LGBTQI+ et de toutes les sections de la classe de travailleurs autour d’un programme socialiste-féministe.

ROSA revendique :

  • Un refinancement public du secteur social et des investissements dans la création des refuges pour les victimes de violence (femmes, familles, personnes LGBTQI+).
  • Stop à la culture du viol. Pour le droit à s’habiller comme on le souhaite.
  • Stop à la marchandisation du corps des femmes pour augmenter les profits des entreprises.
  • Une éducation sexuelle qui aborde les notions de consentement, de genre, d’orientation sexuelle, …
  • Pas de prostitution pour payer ses études. Pour un salaire étudiant qui couvre l’ensemble des coûts des études.
  • Pour un salaire minimum de 14€/h, soit 2.300€/mois bruts.
  • Pour une pension minimum de 1500€/mois net.
  • Pour une individualisation des allocations sociales et leurs revalorisations au-dessus du seuil de pauvreté.
  • Solidarité avec les femmes sans-papiers. Pour une régularisation de toutes et tous.
  • Pour un plan radical d’investissements publics dans des logements sociaux, des crèches, des écoles, des transports publics de qualité.
  • L’émancipation des femmes nécessite une société basée sur la satisfaction des besoins de tous, une société socialiste !

→ Aide-nous à organiser la manifestation contre les violences sexistes en Belgique.

Aide-nous à financer ce projet. Compte de la campagne ROSA : BE54 5230 8095 8497

Deviens membre de la campagne ROSA.