Home / Jeunes / Contre le racisme / Retour sur le premier « Dimanche noir » et la naissance de la campagne antifasciste Blokbuster

Retour sur le premier « Dimanche noir » et la naissance de la campagne antifasciste Blokbuster

Le logo initial de Blokbuster, le « Vlaams Belang » s’appelait encore « Vlaams Blok » à l’époque.

Ce 26 mai 2019 fut un nouveau « Dimanche noir » qui a vu une nouvelle percée du Vlaams Belang en Belgique tandis que Le Pen, Salvini et d’autres figures d’extrême droite fêtaient leur succès aux élections européennes. Dans ce cadre, nous tenons à revenir sur l’expérience de la campagne antifasciste flamande Blokbuster lancée à l’été 1991, tout juste avant le « Dimanche noir » du 24 novembre 1991. Les trois articles ci-dessous sont issus de nos archives.

Le premier date de 2011 et revient sur les conditions de la fondation de Blokbuster 20 ans après sa naissance. L’article avertissait dans son paragraphe introductif « certains déclarent à tort que le danger de l’extrême-droite est passé »… Le second revient sur la manifestation du 24 octobre 1992 lorsque des jeunes issus de toute l’Europe se sont retrouvés à Bruxelles pour manifester contre le racisme et le fascisme à l’appel de « Youth Against Racism en Europe ». En première ligne se trouvaient des milliers de membres de Blokbuster. Enfin, le 3e revient sur des leçons utiles pour les combats d’aujourd’hui. Il a été écrit en octobre dernier à la suite du reportage de la VRT consacré à Shild & Vrienden.

=> Mardi 4 juin, 18h30, Liège « Rencontre avec la campagne antifasciste flamande Blokbuster »

Manifestation de 1992.

Blokbuster, lors d’une manifestation le 9 mai à Louvain contre la marche de la haine du cercle étudiant officieux du Vlaams Belang, le NSV.