Home / La une / Les 30 et 31 mars : le week-end Socialisme 2019 !

Les 30 et 31 mars : le week-end Socialisme 2019 !

 

Selon l’ONG Oxfam, en 2009, le 1 % le plus riche de la population mondiale détenait 44,9 % des richesses. 10 ans plus tard – 10 ans de crise ! – ce pourcent d’utra-riches détient 82 % des richesses !

Pendant ces 10 années, les élites ont laissé la catastrophe climatique empirer. Des continents de plastiques ont émergé dans les océans. Le pillage des pays du monde néocolonial s’est poursuivi. De nombreuses dictatures ont continué à recevoir le soutien de ces  »démocraties » auxquelles elles achètent leurs armes. Des masses de femmes, d’hommes et d’enfants ont été jetés sur les routes à la recherche désespérée d’un avenir. Les foyers qui redoutent systématiquement les fins de mois sont devenus innombrables.

Tous ces phénomènes ne sont pas déconnectés les uns des autres. Ils plongent leurs racines dans un système économique : le capitalisme. Un système où une infime minorité de la population possède les moyens de production et d’échange et exploite impitoyablement la nature et le reste de l’humanité. Un système qui a besoin de diviser cette majorité pour assurer son pouvoir. Un système incapable de s’en prendre aux oppressions dont il a hérité car elles servent ses intérêts. Mais aussi un système en crise. Un système qui n’a rien d’une fatalité. Un système qui engendre colère et révolte. Un système qui peut être vaincu.

De cette société-là, on n’en veut pas !

Le mécontentement est là, partout. Il a les couleurs syndicales bien entendu, le mouvement organisé des travailleurs reste l’outil essentiel de changement, mais aussi celle des Gilets Jaunes. Il s’exprime par la voix de ces milliers de jeunes entrés en lutte pour le climat, par ces femmes qui crient « assez ! » contre un sexisme intolérable que la précarité empire encore.

Quelles leçons tirer des luttes d’ici et d’ailleurs ? Comment les renforcer ? Comment peut-on unir la colère ? Sur base de quel programme ? De quelles méthodes ? Les élections de mai prochain peuvent-elles assister la lutte sur le terrain ?

Le week-end Socialisme 2019 est une occasion unique qui réunit des syndicalistes, des féministes, des activistes de toutes sortes et de simples curieux pour débattre ensemble de la manière de défier le chaos capitaliste pour le remplacer par une alternative socialiste où l’économie sera démocratiquement planifiée pour satisfaire les besoins de tous dans le respect de notre environnement.

Orateurs internationaux

  • Ruth Coppinger : députée irlandaise de Solidarity, figure clé de la victoire pour le droit à l’avortement en Irlande
  • Isai Priya : organisatrice de la British Refugee Rights Campaign
  • Vladimir Bortun : militant socialiste roumain, spécialiste des nouvelles formations et figures de gauche en Europe

Evénement Facebook

Lieu : C.C. de Kriekelaar rue Gallait 86, 1030 Schaerbeek, à proximité de la place Liedts. Bus 58 arrêt Pavillon / Tram 32, 55 arrêt Rubens.
Entrée : Week-end entier : 20 € (15 € en prévente) / 12 € au tarif social (8 € en prévente). Un jour : 15 € (10 € en prévente) / 8 € au tarif social (5 € en prévente).
Inscription : info@socialisme.be ou 02/345.61.81.
numéro de compte du PSL : BE86 5230 8092 4650 communication : ‘‘Socialisme 2019’’.

Print Friendly, PDF & Email