Protestez contre la détention de l’eurodéputé Paul Murphy !

L’eurodéputé Paul Murphy (Socialist Party, CIO-Irlande) est toujours détenu en prison dans la ville de Ramleh Giv’on, en Israël. Les autorités israéliennes ont stoppé deux navires de la Flottille de la Liberté, qui s’oppose au blocus de Gaza, et a arrêté 27 personnes. Un appel est lancé pour protester contre cet acte scandaleux, qui doit recevoir le plus de soutien possible.

Six des militants arrêtés ont été libérés. Paul et 20 autres restent toutefois emprisonnés à la prison de Giv’on. Le régime refuse de les laisser quitter le pays parce qu’ils ne veulent pas signer un formulaire de "déportation volontaire ». Les militants détenus nient cette procédure: ils n’avaient pas l’intention d’aller en Israël, c’est l’armée elle-même qui les y a emmené.

Nous avons essayé de prendre contact avec la prison de Giv’on, sans succès. Le téléphone ne répond pas. Nous avons cependant pris contact avec l’un des activistes libérés, un Palestinien d’Israël. Paul n’a actuellement droit à aucune visite parce qu’il est "détenu" et qu’il n’est pas officiellement "arrêté". La différence est bien entendu purement formelle, mais le résultat est le même: il a été privé de sa liberté.

Un appel international a été lancé pour envoyer le plus de fax possibles à la prison de Giv’on, aux numéros suivants: +972 8 919 3261 et +972 8 919 3260.

Nous vous demandons aussi demandons d’envoyer des e-mails de protestation à la fois à l’ambassade d’Israël à Bruxelles ainsi qu’aux bureaux du Ministère des Affaires étrangères en Israël aux adresses suivantes: amb-sec@brussels.mfa.gov.il, sar@mfa.gov.il, mankal@mfa.gov.il, pniot@mfa.gov.il

Voici ci-dessous un exemple de mail à envoyer:

Mr ambassador, Mr Minister,

We strongly protest against the illegal detention of 21 activists from the Freedom Flotilla to Gaza. Amongst them is a member of the European Parlaiment, Paul Murphy.

The Freedom Flotilla was heading to Gaza to deliver humanitarian goods such as medicines. The boats had no intention to enter Israel. The Israeli army has in reality hijacked the boats.

We demand the immediate release of the activists and will step up protests against the repressive measures of the Israeli regime including the siege of Gaza.


L’euro-député Paul Murphy, à l’occasion d’un coup de fil de 3 minutes passé depuis la prison de Givon en Israël, sous écoute des autorités de cette prison, a donné un bref aperçu du traitement que lui et ses camarades prisonniers ont enduré.

Paul a expliqué que :

“Notre bateau a quasiment été coulé en conséquence de la façon dont il a été abordé par la marine israélienne. Les passagers ont été arrêtés et privés de tous leurs effets personnels.

“A la prison de Giv’on, les autorités ont tenté de nous désorienter en nous privant de sommeil et en nous retirant nos montres tandis que l’horloge de la prison indiquait une mauvaise heure. Nous n’avons reçu aucune information quant au délais de détention avant d’être déportés. On nous a aussi privé de notre droit, selon la loi israélienne, de contacter nos familles dans les 24 heures après notre arrestation.

“Sur base des actions de protestation, notre traitement a été amélioré et on nous a rendu nos livres et notre matériel écrit.

“Nous devons rencontrer l’ambassadeur irlandais aujourd’hui et nous avons reçu une aide du consulat. Nous exigeons du gouvernement irlandais qu’il revendique notre libération immédiate auprès des autorités israéliennes.

“Nous restons fermement sur nos positions, et ne sommes nullement intimidés quant à la poursuite de notre mission, qui a encore une fois servi à exposer la nature criminelle de l’Etat israélien qui a empêché ceux qui veulent alléger la pauvreté et les souffrances des habitants de Gaza de pouvoir s’y rendre. »

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai