Home / International / Europe / Appel urgent à la solidarité : un membre du CIO et trois autres activistes menacés de prison en Russie

Appel urgent à la solidarité : un membre du CIO et trois autres activistes menacés de prison en Russie

4 participants à la « marche antifasciste » annuelle à Moscou ont été arrêtés ce 20 décembre, dont un membre dirigeant d’Alternative Socialiste, la section russe du Comité pour une Internationale Ouvrière (CIO), Igor Yashin. Ils ont été détenus par la police jusqu’à lundi, date à laquelle ils ont dû comparaître en cour pour désobéissance à la police. Ils pourraient être emprisonnés pendant 15 jours.

La marche antifasciste a lieu chaque année pour commémorer l’assassinat brutal de l’avocat Stanislav Markelov et de la journaliste Anastasia Baburoba il y a dix ans par des fascistes. Stanislav s’était notamment activement impliqué dans Youth against Racism in Europe.

La marche s’était déroulée bruyamment mais sans aucun problème dans le centre de Moscou. Outre les groupes politiques habituels, dont un contingent très vivant du CIO, il y avait un contingent des syndicats indépendants dirigés par l’Union des journalistes, dont Igor est coprésident, ce qui est particulièrement important. Igor avait joué un grand rôle dans l’organisation de ce contingent. Apparemment, la police s’est opposée aux chants qui exigeaient qu’il soit mis fin à l’arrestation, à la torture et au meurtre de personnes LGBT en Tchétchénie (où des rapports indiquent qu’une autre purge généralisée a commencé).

Il semble que la police ait choisi de s’en prendre à Igor en cherchant un prétexte. Lorsque le policier a tenté de l’arrêter, d’autres manifestants l’ont encerclé et ont refusé qu’il soit emmené. Il a fallu un bon 5 minutes avant que la police anti-émeute n’intervienne pour aider à emmener Igor et les trois autres.

Le directeur de la section russe d’Amnesty International a déjà fait une déclaration : « La détention de participants à un acte pacifique pour avoir simplement exprimé leur opinion est inacceptable. La tâche de la police lors d’un tel événement est de garantir la sécurité, et non de censurer les participants. Bien sûr, la conduite de la police lors de cette marche a bouleversé les autres participants. Nous exigeons la libération immédiate de tous les participants ».

La police a résisté à l’idée de permettre à un avocat de rencontrer les quatre hommes et ne suit pas la procédure normale qui prévoit de les libérer après trois heures.

Nous demandons instamment que des protestations soient envoyées pour demander l’abandon des charges et la libération des quatre personnes – Igor Yashin, Nikolaï Kretov, Dmitrii Borisenko et Mikhaïl Komrakov -.

Tout russophone peut téléphoner directement au poste de police pour demander des informations au numéro +7 4992410945 ou +7 499 2412814.

Ou téléphonez ou envoyez d’urgence des courriels à l’ambassade de Russie de votre pays.

Veuillez envoyer des messages de soutien à Igor et aux autres détenus à Robert.cwi@gmail.com

 

 

Print Friendly, PDF & Email