Il est temps de riposter !

Ils ne sont que 1% : ils spéculent, ils encaissent, ils dirigent nos vies // Nous sommes les 99% : et c’est nous qui faisons tourner le monde

En une semaine, Dexia a passé l’arme à gauche et ArcelorMittal a annoncé sa volonté de fermer les hauts-fourneaux de Liège, sur fond de discussions concernant le socio-économique pour la formation du gouvernement avec, notamment, les déclarations des patrons belges pour qui ‘‘les allocations de chômage ne diminuent pas suffisamment vite’’. Ce système est malade, complètement malade.

Par Nicolas Croes

Depuis des décennies, la politique des partis traditionnels est faite de cadeaux aux patrons et aux banques, les soi-disant ‘‘créateurs de richesse et d’emploi’’. Cadeaux fiscaux, privatisations, tolérance maximum pour la fraude fiscale,… Les pénuries ont profondément marqué tous les secteurs de la vie publique et s’accentuent encore maintenant jusqu’au ridicule. Près de 200 trains doivent être supprimés à la SNCB, comme de nombreuses lignes de bus à la TEC. Le fisc prévoit lui aussi de fermer la moitié de ses 406 bureaux d’ici 2015 (après que 168 bureaux aient déjà disparu entre 2004 et 2010). Voilà qui devrait réjouir les grands fraudeurs fiscaux…

Et ce train là n’est pas destiné à être supprimé. Pour les patrons, ce qu’il faut, c’est s’en prendre aux travailleurs et à leurs familles, notamment à leurs pensions et allocations de chômage en les limitant dans le temps ou en les diminuant progressivement. Mais, aujourd’hui, la plupart des allocations sont déjà inférieures au seuil de pauvreté et en abaissant les allocations, on diminue aussi le complément des très nombreux travailleurs à temps partiel. Il leur en faut du cynisme pour s’en prendre aux travailleurs sans emploi dans cette période…

Que l’on imagine seulement s’en prendre, même très légèrement, aux bénéfices mirobolants des patrons, et ceux-ci montrent les dents. Gerard Mestrallet, le dirigeant de GDF Suez, dont Electrabel est une filiale très lucrative, a ainsi annoncé que “Si l’Etat belge devait revoir ses engagements [en alourdissant ses impôts, NDLR], cela conduirait également GDF Suez à revoir globalement ses politiques d’investissements, d’emploi, de formation et de mécénat en Belgique”.

Cette minorité de spéculateurs qui joue avec notre avenir (sans la moindre crainte pour le leur puisque les Etats interviennent avec l’argent de la collectivité pour les sauver), cette minorité de requins de la finance et de patrons sans scrupules, elle doit être réduite à l’impuissance. Electrabel, ArcelorMittal, Dexia,… Comment continuer à permettre que la dictature de cette élite de super-riches continue de dicter nos vies ?

Nous sommes la majorité ! C’est nous qui créons la richesse ! Les secteurs fondamentaux de l’économie, que nous faisons vivre, doivent tourner en fonction de nos intérêts ! Il est grand temps de riposter sérieusement, contre chaque attaque antisociale, et d’organiser l’offensive pour retirer des mains des capitalistes les rênes de l’économie. Luttons pour placer les secteurs financier, sidérurgique, énergétique,… dans les mains du public, sous le contrôle démocratique de la population !


Edition de novembre de Lutte Socialiste

  1. Il est temps de riposter !
  2. [INTERVIEW] De la crise politique à un gouvernement d’austérité : Le mécontentement doit devenir action ! / Brèves
  3. Edito : Y a-t-il encore un parti qui défende nos intérêts ? / Arco : l’échec de la ‘‘banque éthique’’ / "Ce qui se dit" : rubrique des citations frappantes
  4. [DOSSIER] ArcelorMittal: Nationalisation du secteur sidérurgique sous le contrôle des travailleurs
  5. NON au plan d’économies de la SNCB ! / Numéro d’urgence 101 : plus de personnel et vite !
  6. Question du mois : Comment les 99% de la population peuvent-ils prendre le contrôle de la société ? / Offensive d’activistes anti-avortement : Construisons la résistance ! / Bruxelles-Propreté en action
  7. Lier la lutte pour des réformes positives à la lutte pour le socialisme
  8. [DOSSIER CENTRAL] Dexia : aux travailleurs et à leurs familles de payer pour les bénéfices du privé ? Pour la nationalisation de Dexia, première étape vers un secteur financier public
  9. (suite du sossier central)
  10. [Interview] Donna Litzou (Xekinima, CIO-Grèce) En Grèce, pas d’autre choix que la résistance ! / Une marche des jeunes pour l’emploi de Jarrow à Londres
  11. #Occupy Wall Street : quand l’Amérique s’indigne ! / Belgique – Kazakhstan : Les droits syndicaux hors-jeu
  12. Le spectre du vieillissement / “Un enfant qui meurt de faim est un enfant assassiné”
  13. Congrès régionaux du PSL / Agenda / Pourquoi j’ai rejoint le PSL / La jeunesse à la recherche d’une alternative
  14. L’extrême-droite invite une fasciste hongroise à l’université de Gand ! / Elections étudiantes à l’ULB – EGA participe à une liste unitaire de gauche
  15. 15/10 Journée de résistance mondiale contre la dictature des banquiers et des patrons / La Nouvelle-Zélande frappée par une catastrophe écologique sans précédent / Succès des meetings de rentrée d’EGA “Marx is Back” et “Jeunes en Lutte en Europe” dans les universités !
  16. L’enseignement supérieur, bientôt une usine à diplômes rentable ?
Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai