Home / Social / Ecologie / 27/01 Notre climat, ce n’est pas leur$ affaire$ !

27/01 Notre climat, ce n’est pas leur$ affaire$ !

Nouvelle Marche pour le climat à l’appel de « Rise for Climate »
27 janvier, 13h30 Rond-point Schuman

Notre climat, Ce n’eST PAS LEUR$ AFFAIRE$ !

Le problème climatique est plus criant que jamais. Beaucoup essayent de changer leur comportement, mais est-ce que cela fera la différence ? Depuis 1988, les 100 entreprises les plus polluantes sont responsables de 71 % des émissions de gaz à effet de serre. Quelles mesures prennent-elles face à ce constat ? Comment pouvons-nous nous battre pour notre avenir ?

Notre climat, ce n’est pas leur$ affaire$ !

Qui souffre des conséquences ? L’ONU estime que d’ici 2050, on atteindra 200 millions, voire 1 milliard de réfugiés climatiques ! En Belgique, la pollution atmosphérique est l’une des pires d’Europe. Les politiciens veulent s’habiller en vert mais, pour eux, cela consiste à faire payer aux familles des taxes sur les produits polluants, comme la taxe carbone, et ce, alors qu’un Belge sur six vit sous le seuil de pauvreté !

Les grandes entreprises, par contre, peuvent continuer à polluer. Les invendus des entreprises alimentaires représentent 40 % de la nourriture jetée à la poubelle. Les entreprises du secteur électronique s’assurent que leurs produits tombent rapidement en panne. Le pouvoir des consommateurs est insuffisant pour briser la logique de profit des grands pollueurs et pour assurer d’urgence une production écologique. Alors que faire ? Se croiser les bras ? Non ! Le 2 décembre dernier, près de 100.000 personnes ont participé à une marche historique pour le climat à Bruxelles.

En Pologne, en Suède, en Australie,… les jeunes sont massivement entrés en action ! Participe à la prochaine marche pour le climat au côté des Etudiants de Gauche Actifs le 27 janvier à Bruxelles !

On ne contrôle pas ce que l’on ne possède pas !

Greta Thunberg, l’écolière suédoise qui organise les « vendredis pour le climat » dans son école, a déclaré : « Notre planète est sacrifiée pour qu’un très petit groupe de personnes puisse faire d’énormes profits. […] Si des solutions dans le cadre du système ne sont pas possibles, nous devrions peut-être changer le système lui-même ». Cela exige un mouvement de masse des jeunes et des travailleurs pour remettre en question la logique du profit.

Le capitalisme ne s’intéresse qu’aux profits à court terme, ce qui s’oppose diamétralement aux intérêts des travailleurs, des jeunes et de notre planète. Voulons-nous pouvoir changer et contrôler les règles du jeu ? Souhaitons-nous que nos richesses ne disparaissent plus dans les poches d’une petite minorité, mais soient réinvesties de manière durable ? Alors les secteurs clés de l’économie (alimentation, transport, énergie, banques, etc.) doivent passer sous le contrôle et la gestion démocratiques de la collectivité. C’est cela que signifie selon nous une société socialiste démocratique.

Prend contact avec nous : 0474 35 30 36 (Emily) – info@gauche.be – Facebook.com/gauche.be

Print Friendly, PDF & Email