Home / International / Amérique Latine / 20 ans après l’accession au pouvoir d’Hugo Chavez

20 ans après l’accession au pouvoir d’Hugo Chavez

Le 6 décembre 1998, Hugo Chávez est sorti victorieux de l’élection présidentielle vénézuélienne. Les espoirs étaient gigantesques parmi les masses, à la hauteur des craintes de l’impérialisme américain et des capitalistes du Venezuela. Quand, en 2002, un coup d’Etat a tenté de renverser le gouvernement, il a fallu moins de 24 heures aux masses pour balayer les forces de la réaction.

Ce pays, qui compte les réserves pétrolières les plus importantes au monde, aurait pu tracer une autre voie si un programme socialiste audacieux avait été mis en œuvre par Hugo Chavez ; cela aurait reçu un soutien massif enthousiaste dans le pays et à travers le continent. Hélas, Chavez est resté prisonnier de ses illusions sur une troisième voie entre une rupture anticapitaliste claire et la dictature des marchés.

Bolsonaro, Trump, et les capitalistes à travers le monde utilisent aujourd’hui la crise au Venezuela pour attaquer la gauche. L’échec des gouvernements Chavistes à rompre avec le capitalisme a entraîné une catastrophe sociale qui est maintenant utilisée par les politiciens capitalistes et les gouvernements du monde entier pour discréditer le «socialisme».

Le désastre actuel au Venezuela est un avertissement de ce qui pourrait arriver en Europe ou ailleurs si des forces de gauche arrivent au pouvoir sans prendre ensuite des mesures de type socialiste (telles que la nationalisation des secteurs-clés de l’économie sous contrôle et gestion des travailleurs).