Home / Social / Asile / #InMyName: Mobilisation pour la justice migratoire

#InMyName: Mobilisation pour la justice migratoire

Photo : Liesbeth

Hier, une manifestation a eu lieu à Bruxelles dans le quartier européen à l’appel de nombreuses ONG et associations afin de dénoncer la politique migratoire européenne répressive. Les organisateurs parlent de 2.000 participants ce qui est très bien au vu des conditions météos et de l’heure de rendez-vous (17h). Cette mobilisation a pris place dans le contexte d’un sommet européen sur les politiques migratoires.

Les puissances occidentales pillent les pays du monde néocolonial avec leurs multinationales et leurs interventions militaires. La crise des réfugiés y est inextricablement liée. La seule réponse de l’Union européenne est de bloquer les réfugiés autant que possible. Mais rien n’est fait contre les causes pour lesquelles ces gens fuient leur pays d’origine.

Le texte de l’appel dénonçait à juste titre que ‘‘L’Union européenne repousse toujours plus loin l’inacceptable, fait de la Méditerranée un cimetière et négocie avec les pays du Sud pour qu’ils deviennent nos gardes-frontières. Elle finance également les garde-côtes libyens qui repoussent les migrants africains vers les camps de détention et l’esclavage.’’

Les manifestants ont tenu à répéter une fois de plus que fuir la misère et la guerre n’est pas un crime. Il est crucial de lutter aujourd’hui pour la régularisation de tous les sans-papiers, le droit au logement, l’abolition des centres fermés, la liberté de circulation, l’arrêt des expulsions et de la criminalisation des sans-papiers, la fin du racisme et de l’hypocrisie de l’État, le respect des droits fondamentaux comme l’accès aux soins médicaux, à l’éducation et à la formation.

Mais tout cela doit être couplé avec une lutte incessante pour l’unité du mouvement de tous les travailleurs contre les politiques d’austérité et le racisme, pour une société libérée de toutes les inégalités, pour une société socialiste.

Il y a un mois, une autre manifestation avait eu lieu en faveur de la régularisation des sans-papiers. Nous revenons sur  cette dernière dans cette interview de Pietro Tosi, animateur au MOC (Mouvement ouvrier chrétien) et au Comité des Travailleurs avec et Sans Papiers (TSP) de la CSC de Bruxelles et également membre du Parti Socialiste de Lutte.

Reportage-photos de Liesbeth :

Betoging rond migratietop EU // Liesbeth

Reportage-photos de Mario :

Betoging rond migratietop EU // Foto's door Mario

Print Friendly, PDF & Email