Molenbeek : Grève à la société de logement social

Reconnaissance de la délégation syndicale, nivellement vers le haut des barèmes des concierges, des ouvriers et des employés, un euro en plus de chèques-repas, et augmentation du remboursement des frais de déplacement vers le lieu de travail de 50% au taux légal de 75%. Ce sont les quatre revendications pour lesquelles les 80 membres du personnel du ‘‘Logement Molenbeekois’’ sont partis en grève aujourd’hui.

Par Eric

Le personnel prend les choses au sérieux, nous avons pu le constater au piquet à travers la nombreuse participation des travailleurs. Ce matin seulement, ils étaient déjà plus de 50 employés, concierges, plombiers, charpentiers, nettoyeurs, etc. Entretemps, le travail s’accumule et le personnel comprend bien que cela signifie un tas de boulot supplémentaire pour demain. Mais cela n’a pas d’effet sur la volonté de faire grève. Il parait qu’il existe un règlement de travail, mais les délégués ne parviennent pas à mettre la main dessus. Un gréviste nous a raconté que la direction utilise des méthodes dignes du début du 20ème siècle. Le directeur général est un ex-FDF passé au PS. Il est probable qu’il veuille demain individuellement rappeler à l’ordre quelques membres du personnel, mais les délégués syndicaux prendront visiblement en charge leur droit d’assister à l’entretien. Ils redoutent qu’il faille plusieurs journées de grève pour arriver à satisfaction.

La société ‘‘Le logement Molenbeekois’’ date de plus de cent années et il s’agit de la deuxième société immobilière publique de Bruxelles région-capitale. Elle gère pas moins de 3.300 logements sociaux locatifs, soit presque 9% de tous les 38.700 logements sociaux de Bruxelles, et 10% des logements de Molenbeek. La société a une liste d’attente de quelques 6.000 demandes.

Partager : Imprimer :
Une de Lutte Socialiste