“AEGIS hors d’Irak!”

Lors du week-end des élections anti-démocratiques en Irak qui étaient censées légaliser l’occupation du pays, Résistance Internationale (ISR) et les Socialist Students ont organisé une action à Londres devant le siège d’ Aegis Defence Services.

Suzanne Beishon, ISR et Socialist Party, Londres

Aegis, une compagnie de sécurité privée, a reçu un contrat de $293 millions par le Pentagone pour coordonner des opérations de sécurité de milliers d’entreprises privées anonymes en Irak. Aegis fait donc des profits énormes pendant que plus de 100.000 Irakiens sont morts depuis le début de la guerre. Notre action à Piccadilly était enthousiaste et attrayante pour ceux qui passaient près de nous, et nous avons pu discuter avec beaucoup de jeunes qui étaient très mécontents de la situation en Irak.

Quand je lui ai demandé ce qu’elle pensait des élections ayant lieu en Irak, Rosemary Lew d’Amérique, qui est devenue active dans le mouvement contre la guerre quand Dick Cheney a visité son campus au Wyoming, m’a dit :"Il est difficile d’avoir une élection dans un pays où les gens ne peuvent pas voter à cause de la peur et du manque de lieu de vote sécurisés, ce qui entraîne que les élections sont une énorme farce!" Jack Nakama, aussi d’Amérique, a répondu à cette question en disant, "je pense que c’est juste une tentative de légitimiser le pourquoi nous sommes intervenus militairement là, et je pense que nous devons laisser les Irakiens décider de leur propre destin, ce qui n est actuellement pas le cas. C’est juste une stratégie du haut vers le bas. La seule démocratie peut venir de la base,des personnes, pas des grandes multinationales ou des présidents des USA." Et finalement Florian Koosbauer a indiqué : "je pense que ce n’est pas une vraie élection, c’est bien davantage une dictature." Ces avis montrent vraiment la conscience croissante des jeunes aujourd’hui et de la colère qui existe envers l’occupation de l’Irak. L’action était vraiment animée et notre capacité de chanter et scander des slogans a impressionné tout le monde, y compris les policiers.

Partager : Imprimer :