« 10 ans de Bologne, il n’y a rien à fêter »: Action réussie à l’ULB!

Suite aux "célébrations" des 10 ans du processus de Bologne, le Comité contre la marchandisation et pour le refinancement de l’ULB, auquel participent les Etudiants de Gauche Actifs, juge qu’il n’y avait rien à fêter. 10 années de Bologne, c’est autant de gigantesques pas en arrières pour les étudiants et le personnel des universités. Bien loin des objectifs d’harmonisation des universités et de facilitation du déplacement des étudiants, le processus de Bologne a transformé et transforme toujours plus nos campus en fonction du diktat des entreprises.

C’est pour cela que le Comité a mené une action symbolique pour sensibiliser les étudiants sur cette question. Avec une quarantaine d’étudiants, le comité a manifesté sur le campus du Solbosch sous les slogans de: "Du fric pour l’enseignement public!" ou "Pour sauver les banques, ils gaspillent des millions, mais pour l’enseignement ils n’ont jamais un rond". Nous avons fait plusieurs appel d’auditoire et reçu beaucoup d’applaudissement, ce qui illustre un soutien passif des étudiants pour cette cause. Nous serons aussi présent les jours suivants pour manifester auprès des étudiants et du personel flamands à Louvain le 23 mars et à lors de la manifestation "Sauvez Wendy" organisée par la FEF.

Partager :
Imprimer :
Première page de Lutte Socialiste