Home / International / Europe / Contre les attaques de Macron, tous unis dans la lutte!

Contre les attaques de Macron, tous unis dans la lutte!

http://blog.fanch-bd.com/

L’ouragan qui sévit ici ne s’appelle pas Harvey, Irma ou José… mais Macron ! Ce n’est pas un phénomène naturel mais bien une contre-révolution sociale menée très sciemment par notre nouveau président, le défenseur des ultra-riches. Cet ouragan Macron, débuté il y a à peine 6 mois, fait d’énormes ravages. Il avance à grande vitesse et dévaste sur son passage nos droits et notre protection sociale : destruction du code du travail, baisse des aides au logement, augmentation de la CSG, suppression des contrats aidés… Tant de mesures qui vont compliquer des conditions de vie déjà très difficiles pour la majorité de la population et creuser encore davantage les écarts de richesses.

Article de la Gauche Révolutionnaire (CIO-France)

L’arrogance macronienne au service des riches

Toutes les politiques des gouvernements précédents n’ont pas fait baisser le chômage mais Macron va continuer dans le même sens et même aggraver encore les choses. C’est ainsi que sont supprimés des milliers de contrats aidés pour soi-disant « économiser » 3 milliards d’euros, mais surtout supprimer d’indispensables emplois dans les écoles, les collèges ou les associations. A côté, il ne touche pas aux 51,9 milliards que représentent l’ensemble des dispositifs d’allègement des cotisations patronales.

Le mépris de Macron pour les couches populaires transparaît dans ses interventions publiques. Après « ceux qui ne sont rien », il accuse les opposants à la loi travail d’être des « fainéants » et des « cyniques ». « Les Françaises et les Français détestent les réformes » disait-il le 24 août. Mais non, les « Français » sont pour les réformes : la Sécurité sociale, les congés payés, les nationalisations… tout ce qui a amélioré les conditions de vie et de travail. Les « Français » détestent les « contre-réforme », celles qui entraînent une aggravation de nos conditions sociales et économiques.

C’est pour cela qu’ils sont massivement contre les mesures de Macron. Si sa cote de popularité chute ainsi et s’il rencontre autant d’opposition, c’est parce que ses « réformes » n’en sont pas, et qu’elles sont d’inacceptables attaques sociales !

Macron est déterminé? Nous aussi!

Ne laissons pas le champ libre à cette clique ultra libérale qui ne cherche qu’à aggraver l’exploitation. La colère et le dégoût qui nous habitent doivent être transformés en une résistance active. Les journées du 12 et du 23 septembre sont une base pour construire une lutte de
masse qui unisse l’ensemble des jeunes et des travailleurs. Rien n’est jamais plié comme voudraient nous le faire croire ceux qui cherchent à nous démoraliser.

On se souvient du CPE en 2006, que le gouvernement a été obligé de retirer quand les travailleurs ont commencé à entrer en grève massivement. Parce que rien ne résiste à la lutte des travailleurs lorsque celle-ci est organisée et déterminée ! Les classes dirigeantes le savent bien, et c’est pour cela qu’elles augmentent la répression (avec l’aide de la prolongation de l’état d’urgence), qu’elles utilisent la propagande
raciste contre les migrants ou les musulmans et font tout pour nous diviser, afin d’empêcher notre camp de se rassembler et de lutter ensemble.

Résister…et les dégager?

Résister à ces attaques, stopper la loi « travail » II, sont les premiers pas indispensables. Mais pour aboutir à une société réellement démocratique où tout le monde va pouvoir vivre correctement, il faudra se débarrasser de la dictature du profit et de l’exploitation. Il faudra se débarrasser du capitalisme et le remplacer par le socialisme démocratique. Pour cela, nous avons besoin d’une force politique de masse et de lutte, qui permette aux travailleurs et aux jeunes de défendre réellement leurs intérêts et leurs revendications. C’est en ce sens que la Gauche Révolutionnaire participe à la France Insoumise, pour contribuer à créer une gauche de combat qui défende nos intérêts et qui soit prête à se débarrasser définitivement de Macron et du système capitaliste qu’il représente.

Print Friendly, PDF & Email