Deurne: Le “Plan de viabilité” du Vlaams Belang approuvé

A Anvers, la ville est divisée en district ayant à leur tête un conseil de district. Dans le district de Deurne, certains élus des partis traditionnels sont devenus « indépendants » et collaborent ouvertement avec le Vlaams Belang. Cette majorité de fait vient de voter un “Plan de viabilité” . Plein d’éléments ne sont pas de la compétence du district.

Mais surtout ce plan n’offre aucune vraie réponse aux problèmes sociaux. Le plan constate l’exode «des blancs». Les marchands de sommeil exploitent une couche pauvre de la population. Mais déplacer les problèmes ne sert à rien. Où iront loger les pauvres? Certainement pas à Ekeren où à Brasschaat où résident les chefs du Blok (Dewinter, Annemans et Morel)!

Rien n’est prévu dans le plan pour le logement social, maison y trouve un seuil de tolérance de maximum 5% pour les non-Belges!

Idem en matière de politique des déchets. Le Blok veut réprimer sévèrement les dépôts clandestins, mais rien n’est prévu pour des sacs bon marché ou une meilleure collecte des sacs.

Pourquoi ne pas s’attaquer aux responsables de la politique asociale au lieu de s’en prendre à leurs victimes? Parce que le Blok défend une version plus répressive de la politique asociale actuelle.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai