Protestations de masse contre l’homophobie en Israël

Le 1er août, deux gays et une lesbienne ont étés tués à Tel-Aviv. Ce tir aveugle, l’attaque homophobe la plus sérieuse jamais commise en Israël, a également fait de nombreux blessés. Une vague de protestations a de suite suivi à laquelle a activment participé notre organisation-soeur en Israël, Maavak Sozialisti.

Une manifestation spontanée, où les militants de Maavak Sozialisti et du Hadesh (le front autour du Parti Communiste) ont joué un rôle moteur, a réuni 1.000 personnes. Par la suite, les actions ont continué jusqu’à une manifestation historique de 70.000 personnes à Tel-Aviv. Des manifestations de solidarité ont aussi eu lieu aux Etats-Unis et en Europe occidentale.

L’ampleur des protestations a forcé les politiciens traditionnels à condamner la violence, qui ont tout de même essayé d’affaiblir les actions de protestations en parlant juste d’un règlement de compte personnel, le même argument n’est pas utilisé pour les attaques palestiniennes en Israël…

Les politiciens traditionnels stimulent l’homophobie, la discrimination et le soutien à l’extrême-droite. L’homophobie foisonne au parti Kadima, dont les membres sont à la base des mesures anti-démocratique qui ont dans le passé interdit les Gay Pride.

Lors de la plus grande manifestation, Maavak Sozialisti avait notamment une banderole proclamant: “les détenteurs du pouvoir homophobes sont responsables“. Le quotidien Haaretz a fait remarquer à juste titre que ce slogan illustrait clairement la position du président Peres, qui a du mal à se détacher de ses prises de positions homophobes passées.

Quelques photos

Banderole du CIO-Israël: "Les détenteurs du pouvoir homophobes sont responsables"

Militants de Maavak Sozialisti


Le Comité pour une Internationale Ouvrière, CIO

Le capitalisme est un système mondial et il doit être combattu à la même échelle. C’est pourquoi le Parti Socialiste de Lutte fait partie d’une organisation marxiste internationale: le Comité pour une Internationale Ouvrière (CIO), un parti mondial actif sur tous les continents. Notre lutte en Belgique s’inscrit dans le cadre d’une lutte des travailleurs du monde entier pour un société socialiste car si la révolution socialiste éclate sur le plan national, elle se termine sur l’arène internationale. La démocratie ouvrière et la planification socialiste de la production ne peuvent se limiter à un seul pays. C’est d’ailleurs l’isolement de la Russie soviétique qui a conduit à sa dégénérescence à partir de 1924.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai