Japon: Les électeurs réclament la fin du règne des libéraux-démocrates

Mais l’alternative capitaliste du Parti Démocrate n’offre pas de certitude d’avenir pour les jeunes et les travailleurs

Dans une semaine, il est probable que le Parti Démocrate du Japon sorte victorieux des élections générales sur base du gigantesque mécontentement qui tonne contre le long règne des Libéraux Démocrates. La crise économique frappe durement les travailleurs et les jeunes, et le premier ministre actuel, Taro Aso, est très impopulaires, y compris dans son propre parti.

Kokusai Rentai, CIO-Japon

Selon les derniers sondages d’opinion, le Parti Démocrate devrait obtenir 300 des 480 sièges au Parlement japonais. Son dirigeant, Yukio Hatoyama, a annoncé que quelque soit l’ampleur de sa victoire, il voudrait faire une coalition avec le petit parti des Sociaux-Démocrates ainsi que le parti populiste de droite Nouveau Parti du Peuple. Les travailleurs, qu’ils soient jeunes ou vieux, n’ont à attendre que des excuses de leur part pour ne pas avoir résolu leurs problèmes.

Un article détaillé qui développe une analyse et un programme socialistes peut être trouvé (en japonais) sur le site internet de Kokusai Rentai (CIO-Japon).

Partager : Imprimer :