COMMUNIQUE DE PRESSE: Au pays du trèfle et de la Guiness, la gauche radicale pourrait faire une percée inattendue

Longtemps désignée comme le Tigre celtique pour sa croissance économique record, l’Irlande a été frappée de plein fouet par la crise économique. Le chômage y explose et le mécontentement social grandit rapidement. Les Irlandais semblent vouloir retourner la note au gouvernement en place à l’occasion des élections européennes. Selon les derniers sondages, les deux partis au pouvoir ne recueilleraient que 23%. Par contre, le Socialist Party est crédité de 9% dans la circonscription de Dublin.

Communqué de presse du PSL

Le Socialist Party irlandais n’a rien à voir avec le PS francophone. Il s’agit d’un parti de la gauche radicale, emmené par Joe Higgins, ancien député et porte-parole du Non au Traité de Lisbonne lors du referendum de 2007. Le SP irlandais est lié en Belgique au Parti Socialiste de Lutte / Linkse Socialistische Partij (PSL/LSP) qui se présente lui aussi aux élections européennes ainsi qu’aux élections régionales.

Cette percée attendue du SP – à côté de celle du Nouveau parti Anticapitaliste d’Olivier Besancenot en France, de Die Linke en Allemagne, du Bloc de Gauche au Portugal,… – est un des indices du développement d’une nouvelle gauche anticapitaliste et de la montée de la résistance contre l’Europe des patrons et des banquiers, cette Europe qui met en œuvre les privatisations et le démantèlement des services publics et qui encourage la flexibilité à outrance et la précarité pour les travailleurs.

Voir aussi: L’establishment politique s’attend à une punition – les marxistes à 9% dans les sondages à Dublin


Le Comité pour une Internationale Ouvrière, CIO

Le Socialist Party est la section irlandaise du CIO.

Le capitalisme est un système mondial et il doit être combattu à la même échelle. C’est pourquoi le Parti Socialiste de Lutte fait partie d’une organisation marxiste internationale: le Comité pour une Internationale Ouvrière (CIO), un parti mondial actif sur tous les continents. Notre lutte en Belgique s’inscrit dans le cadre d’une lutte des travailleurs du monde entier pour un société socialiste car si la révolution socialiste éclate sur le plan national, elle se termine sur l’arène internationale. La démocratie ouvrière et la planification socialiste de la production ne peuvent se limiter à un seul pays. C’est d’ailleurs l’isolement de la Russie soviétique qui a conduit à sa dégénérescence à partir de 1924.

Partager : Imprimer :