Pas de moyens ? Plus d’argent ? … ça dépend pour qui !

Tract de la CGSP ALR Bruxelles

La CGSP dénonce avec force les rémunérations des mandataires, tous partis confondus, révélées dans les médias ces derniers jours !

Nous ne voulons plus de ces politiciens qui s’en mettent plein les poches !

Ce système d’enrichissement personnel sur le dos des usagers et du personnel des services publics doit s’arrêter immédiatement !

Après Publifin, le Samu social, les Cuisines bruxelloises … qui sera le suivant ?!

Quelques dizaines de politiciens se partagent des centaines de mandats à Bruxelles !

Ce sont toujours les mêmes noms qui reviennent dans les conseils d’administration !

A titre d’exemple :
* P. Peraita gagne +- 204.000€ / an : 75.87€ mandat politique + 17.080€ Samusocial + 121.378€ présidence du CPAS + 32.689€ présidente CA CHU Saint-Pierre + 20.227€ Vice-présidente CHUB + …

* C. Pourtois gagne +- 150.000 € / an : 32.000€ mandat CA CHUB + 32.365€ Président CA de Brugmann + …

* Etc…
*Sources : l’ Echo, RTL, La Libre, La Capitale, …

Il est clair que ceci représente la face émergée de l’iceberg.

Ce sont d’ailleurs ces mêmes personnes qui, en réunions de négociation, osent nous répéter qu’il n’y a pas d’argent, pas de budget pour l’amélioration de nos conditions de travail !!

Puisque de l’argent il y en a, camarades, travailleurs, aujourd’hui plus que jamais, syndiquons-nous, mobilisons-nous et exigeons avec force:

– une véritable revalorisation salariale pour tous les travailleurs avec priorité aux bas salaires (suppression du niveau E) !

– une amélioration des conditions de travail, des engagements supplémentaires et la prise en compte effective du bien-être au travail !

– stop aux contrats précaires : statutarisation de l’ensemble du personnel !

– la transparence totale des rémunérations des mandats politiques !

Partager : Imprimer :