[Débat] Lénine et Trotsky face à la bureaucratie

Le PSL est heureux de publier la contribution d’Éric Toussaint (Lénine et Trotsky face à la bureaucratie – Révolution russe et société de transition) pour le site revolution1917.com. La révolution russe est toujours un événement unique, sinon le plus grand, de l’histoire de l’Humanité. Il était évident que son centième anniversaire allait être l’occasion d’innombrables questions et remarques. En tant que l’un des héritiers directs du courant politique qui en a été à la base, le PSL ne pouvait et ne voulait pas en rester absent. Nous organisons cette année de nombreux événements, de nombreux meetings, où des épisodes spécifiques du processus à l’œuvre à travers l’année 1917 sont discutés en détails. A chaque fois, nous y abordons les leçons qui restent pertinentes et celles qui ne le sont plus au regard des luttes actuelles.

Le 12 mars, la commission femmes du PSL a organisé une commémoration de la Journée internationale de lutte pour les droits des femmes qui, en 1917, fut le point de départ de la révolution de février. Pour nous, il ne s’agit pas simplement d’un intérêt historique, mais aussi d’une opportunité de lancer officiellement ROSA (Résistance contre l’Oppression, le Sexisme et l’Austérité), une campagne de lutte pour défendre une approche socialiste dans le mouvement féministe. Nous avons réédité l’œuvre monumentale de Trotsky, l’Histoire de la révolution russe, et également un ouvrage plus court et plus accessible ‘‘1917, la révolution russe ébranle le monde’’. Avec le site revolution1917.com, nous essayons de répondre de la façon la plus complète possible aux innombrables mensonges et distorsions amenés par les médias établis. A l’automne, notre événement annuel ‘‘Socialisme’’ sera quasiment intégralement consacré à ce qui fut à l’époque l’évènement le plus enthousiasmant pour des générations d’opprimés mais également le plus décrié pour celui qui s’inquiétait et s’inquiète toujours de la sauvegarde de la mainmise sur le pouvoir par une petite élite. L’historien français Jean-Jacques Marie, spécialiste de l’URSS et auteur de biographies consacrées à Trotsky, Lénine et Staline, a déjà accepté d’y participer.

L’attention du PSL pour ce grand événement ne touche peut-être que des cercles restreints, mais un nombre de travailleurs, d’intellectuels de gauche et de jeunes plus important qu’habituellement apprécie cette démarche. De même qu’Éric Toussaint. Ce dernier fut l’un des initiateurs de la LRT en 1971, qui est aujourd’hui la LCR. Depuis 1990, il est la force motrice du Comité pour l’annulation de la dette du tiers monde (CADTM, aujourd’hui Comité pour l’abolition des dettes illégitimes). Depuis 2010, il soutient, à travers l’International citizen debt audit network, divers audits citoyens qui inspectent les dettes publiques de pays européens. En 2007, il était membre de la commission de l’audit intégral de la dette de l’Equateur (CAIC) mis sur pied par le président Rafael Correa. En 2008, il a conseillé le président paraguayen Fernando Lugo sur l’audit des dettes et, en 2015, il était coordinateur scientifique de la commission de vérité sur la dette publique grecque créée par la présidente du parlement Zoé Konstantopoúlou. Suite à la proposition d’Éric Toussaint, nous republions avec plaisir ci-dessous une contribution qu’il a écrite en 1989 et complétée cette année-ci (2017).

=> Lire la suite, sur revolution1917.com

Partager : Imprimer :