Concentration réussie pour défendre le statut des employés

Ce mercredi matin, 3.000 militants des centrales pour employés CNE-LBC et SETCa-BBTK se sont rassemblés à Bruxelles dans le cadre de la campagne «votre contrat en danger» (votrecontratendanger.be). L’objectif final de 2.000 manifestants a donc largement été dépassé.

Rapport et photos de Bart Van der Biest, délégué BBTK

Cette concentration de militant a pris place au bon moment. Les négociations du groupe des 10 sur le chômage économique sont passées au niveau supérieur, et c’est maintenant au gouvernement de trancher. Les syndicats considèrent que la revendication patronale d’appliquer le chômage économique aux employés est avant tout un moyen de niveller vers le bas le statut des employés et celui des ouvriers. Mais il était clair au meeting que la position des syndicats est passée rejet pur et simple au «oui, mais…». Selon les dirigeants syndicaux, cette mesure pourrait être parfois appliquée, mais sous un encadrement sévère.

Entre-temps, la vicepremier Laurette Onkelinx a annoncé ce mercredi à l’issue d’une réunion du Kern qu’un accord arrive, où le chômage économique pour les employés serait remplacé par un «crédit de temps de crise». Le ministre Milquet (CDH) soumet un projet de loi ce jeudi au gouvernement.

Vous pouvez trouver ici la position du PSL sur cette question.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai