MEETING LCR-PSL à Liège

NON à l’Europe du Capital! – Ce n’est pas à nous de payer leur crise!

La LCR et le PSL se présentent ensemble aux élections européennes du 7 juin prochain. Ensemble nous voulons, tout comme d’autres organisations et mouvements sociaux, populariser la nécessité d’un plan d’urgence sociale qui fasse payer cette crise, la plus grave depuis les années ’30, aux capitalistes et à eux seuls.

Nous voulons aussi utiliser la campagne et la tribune électorale pour avancer un programme de rupture avec cette Europe du capital, moyen de régression sociale et outil qui a servi à aboutir à la catastrophe actuelle.

Face à cette situation, nous défendons l’urgence de mobilisations, de luttes sociales leur coordination à l’échelle européenne. Mais ces luttes des travailleurs/euses ainsi que les résistances à l’exploitation capitaliste et à toutes les oppressions doivent être traduites sur le terrain politique. C’est pourquoi nous voulons également utiliser ces élections pour débattre de la nécessité d’une nouvelle force politique résolument à gauche de la social-démocratie et des verts.

Au-delà de cette campagne, nous espérons pouvoir poursuivre ce débat avec d’autres organisations, mouvements, délégations syndicales,… en commençant par soutenir ensemble les luttes sociales qui ne manqueront pas de surgir au cours des prochains mois.

La construction d’une nouvelle force politique résolument à gauche ne se pose pas qu’en Belgique. En France, par exemple, s’est constitué le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), où se retrouvent des milliers de personnes, surtout des jeunes, qui ont répondu à l’appel d’Olivier Besancenot et de la LCR française. Le NPA a également été rejoint par l’organisation-soeur du PSL en France: la Gauche révolutionnaire. C’est ainsi que notre campagne unitaire LCR-PSL pour les européennes se fait en lien étroit avec le NPA.

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai