<![CDATA[piis_ega_05

Cet après-midi, à Jemeppe-sur-Meuse, nous étions près d’une centaine de militants présents pour interpeller le ministre Borsus (MR) sous le slogan : « Non au PIIIS et au « travail communautaire !
Les travailleurs sociaux ne sont ni des flics ni des contrôleurs ! »

Cette action était l’oeuvre d’une plateforme réunissant l’Association de Défense des Allocataires Sociaux (ADAS), le Comité pour l’abolition des dettes illégitimes (CADTM), les Étudiants de Gauche Actifs (EGA, organisation de jeunesse du PSL), les Femmes Prévoyantes Socialistes (fps), le Réseau Wallon de Lutte contre la Pauvreté (RWLP), Riposte.cte, Stop à la chasse aux chômeurs et Vie Féminine Liège-Seraing-Verviers. Des militants du PTB étaient également présents à nos côtés (voir le texte de l’appel).

Le ministre Borsus a refusé de nous écouter tant avant qu’après sa prise de parole. Il a été demandé à la police de nous refuser l’accès de la session de clôture de la journée pourtant prévue ouverte à tous…

Nous nous retrouverons tous bien plus nombreux dans la rue ce 24 novembre à Bruxelles à l’occasion de la manifestation du secteur non-marchand ! Poursuivons la lutte contre ce gouvernement et toute la politique d’austérité !

]]>