24 janvier: Manifestation de solidarité contre la fermeture de Bekaert-Hemiksem

Nous appelons à participer à la marche de solidarité pour l’emploi à Hemiksem (près d’Anvers) ce samedi 24 janvier. Cette manifestation suit l’annonce par la direction de Bekaert de fermer le site pourtant lucratif de Hemiksem, en mettant ainsi 264 travailleurs à la porte. Le rassemblement est prévu le 24 janvier à 9h30 sur le parking de Bekaert-Hemiksem pour partir ensuite en manifestation.

Au cours de la mobilisation pour cette manifestation, les appels à la solidarité circulent. Ainsi, la délégation de la CGSP à l’hôpital Brugman à Bruxelles appelle à participer à cette marche. Voici leur appel ci-dessous.

“Malgré un profit de 86 millions d’euros en 2007 et la reconnaissance par le porte-parole de Bekaert que les trois premiers trimestres de 2008 ont connu un forte augmentation des recettes, la direction a annoncé avant le réveillon la fermeture du site à Hemiksem, entrainant la perte de 264 emplois. Pendant l’été, la direction avait déjà annoncé la fermeture du site à Lanklaar entrainant également 136 pertes d’emploi. Ainsi le nombre de travailleurs de Bekaert en Belgique passera pour la première fois en dessous de la barre de 3.000.

“Depuis, le travail à Hemiksem a été arrêté. L’ assemblée du personnel vient de se prononcer en faveur d’un système de chômage technique, dans ce cas payé à 95 voir dans certains cas 100% du salaire, en attendant la période de consultation prévue par la loi Renault. Les employés, qui ne peuvent pas être mis en chômage technique, continuent à recevoir leur paye. Certains seront appelé pour des tâches exclusivement adminstratives et de sécurité. La production ne sera pas reprise et le 24 janvier une "marche pour l’emploi" sera organisée.

“La délégation FGTB/CGSP de l’Hopital Brugman de Bruxelles déclare sa solidarité aux travailleurs de Bekaert et leurs familles, aujourd’hui victimes de la course aux profits des directions d’entreprises et des actionnaires. Nous nous engagons à informer nos militants à propos de votre lutte et à être présent à votre marche pour l’emploi.”

Partager : Imprimer :