Kazakhstan: Appel à la solidarité : protestons contre l’arrestation de Ainur Kurmanov

Un membre du CIO attaqué par la police et arrêté

Mercredi 17 décembre, dans la Cour Régionale Spéciale de Almaty (la plus grande ville du Kazakhstan, avec 1 300 000 habitants), le Juge Turgumbayev a une fois de plus condamné Ainur Kurmanov (membre de "Résistance Socialiste" – section du CIO au Kazakhstan) à 15 jours d’ « arrestation administrative ». Ceci signifie qu’il sera enfermé jusqu’après le Nouvel An.

Yuri Milchevskii, Socialist Resistance (CIO-Kazakhstan)

Au cours d’un meeting sur la Place Neuve de Almaty, organisé par des personnes qui ont perdu leurs économies et dont les hypothèques ont été annulées à cause de la crise économique qui s’aggrave au Kazakhstan, Ainur a été vicieusement attaqué par une brigade spéciale de la police, organisée pour casser toute manifestation pacifique dès qu’elle apparaît. Les policiers ont brisé ses lunettes, l’ont frappé aux jambes, et ont tenté de l’arrêter sur le champ, mais ont dû se replier grâce à la résistance des autres manifestants qui ont bondi à la rescousse d’Ainur.

Après qu’Ainur ait calmé les manifestants et que ceux-ci soient rentrés chez eux, la police a honteusement profité de cet instant pour arrêter Ainur et l’emmener au poste de police de Bostandytskoye où, sans lui donner aucune explication, il a été détenu de 11 h du matin jusqu’au soir. Il a fallu tout ce temps à la police pour organiser vite fait un tribunal et un « jugement ». Aucune preuve n’a été fournie par la police, qui a présenté de faux témoins, et l’avocat d’Ainur s’est vu refuser l’accès au tribunal.

Effrayés par un jugement honnête et ouvert, les autorités municipales, d’une manière couarde et cachée, ont une fois de plus enfermé ce combattant pour la cause ouvrière, sans aucune considération pour les lois pourtant déjà injustes en vigueur au Kazakhstan.

Ainur sera en prison jusqu’au Nouvel An, et aura besoin d’un soutien moral et d’informations.

Nous vous prions d’envoyer des protestations urgentes demandant la relaxation immédiate d’Ainur, aux adresses suivantes :

  • Le Procureur d’Almaty : gp-rk@mail.online.kz
  • L’ambassade du Kazakhstan (Belgique : kazakstan.embassy@swing.be ; France : nfo@amb-kazakhstan.fr)

Sans oublier d’envoyer une copie de vos lettres de protestations, ainsi que des messages de soutien, à l’adresse : bolshevik1917@list.ru

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai