Minerval en hausse

Le décret Dupuis, entrant en vigueur cette année, prévoit un nouveau minerval intermédiaire (plus cher que les 100 euros du taux boursier réservé aux étudiants les plus pauvres et moins que les 739 euros du taux plein). Le nouveau minerval intermédiaire passe de 277 euros à 430 euros.

François Jacquet

C’est donc une augmentation de 55%. Initialement, la différence entre le taux plein et le taux intermédiaire (462 euros) était financée par le service social de l’université tandis que maintenant, la nouvelle différence (309 euros) sera prise en charge par la Communauté française.

Il est prévu que le service social ne paie pas la différence entre le nouveau et l’ancien minerval intermédiaire (153 euros). Même s’il le finançait, ce qui permettrait à l’étudiant de ne pas payer plus, l’unif ferait des économies. En outre, l’accessibilité au nouveau taux intermédiaire est plus restreinte et moins d’étudiants pourraient donc en bénéficier. Une fois de plus, les recteurs ont trouvé un moyen de faire des économies sur le dos des étudiants les plus démunis. EGA ne va pas rester passif face à l’augmentation générale progressive du minerval. Des mobilisations sont prévues pour le début de l’année académique. Luttez avec nous!

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai