Dewinter attaque les antifascistes. Le Vlaams Belang bloqué à l’université de Gand

Hier soir, le NSV (club d’étudiants du Vlaams Belang) voulait organiser, avec l’autorisation du recteur, un meeting à l’université de Gand où devait parler Filip Dewinter. Les groupes étudiants de gauche avaient appelé à une contre-action non-violente. Avec environ 300 jeunes, l’auditoire a été fermé à la grande déception de l’extrême-droite. Dewinter & Co sont passés physiquement à l’attaque contre les étudiants, mais leur charge a été vaine. Les membres du NSV qui étaient assis dans l’auditoire ont dû être évacués par la police. C’est une victoire pour les antifascistes ! Le Vlaams Belang a dû partir et a de suite répandu, notamment par les médias, la rumeur selon laquelle les étudiants de gauche avaient empêché le meeting avec violence. C’est pourtant le VB qui a chargé les étudiants. Dewinter lui-même a activement participé à l’attaque. Voici quelques photos.

Frederik

Partager : Imprimer :