Cologne : Action internationale contre la conférence raciste

Du vendredi 19 au dimanche 21 septembre, le groupe d’extrême-droite, Pro Köln veut tenir une conférence anti-islam à Cologne pour laquelle ils disent attendre un millier de participants (dont beaucoup sont ouvertement nazis) de toute l’Europe. Les organisateurs ont également planifié une visite guidée dans « les quartiers à problèmes avec l’aspect multiculturel en arrière-plan » et une manifestation dans le centre ville (qui a été autorisée malgré les protestations).

Par Kevin, MAS – Leuven

Parmi les orateurs invités, on trouve entre autres des responsables du FPÖ autrichien, du FN français (Le Pen en personne), du Vlaams Belang, de groupes néonazis hongrois,… Sous pression de l’extérieur, l’invitation officielle du raciste Nick Griffin (du BNP britannique) a été retirée mais il reste évidemment le bienvenu « à titre informel ».

Pro Köln est un parti populiste d’extrême-droite qui entretient de bonnes relations avec le Vlaams Belang. Il a mené à plusieurs reprises des campagnes contre la construction de mosquées. Pro Köln veut présenter un profil acceptable vers l’extérieur mais il a noué d’innombrables liens avec tout le gratin néonazi, entre autres via les néo-nazis du NPD ou via les soi-disant Nationalistes Autonomes. À la conférence de septembre, ces néonazis seront indubitablement les bienvenus.

La conférence se tient officiellement contre l’islamisation. En réalité, elle vise tous les immigrés originaires des pays dits musulmans. Pro Köln se présente comme « en résistance » contre « la turquisation » de Cologne. Cette conférence doit marquer le lancement de la campagne électorale de Pro Köln qui espère élargir son groupe de 5 conseillers communaux. En même temps, cette formation assez récente veut se placer sur la carte de l’extrême-droite européenne.

Le 20 septembre, différentes actions de protestation auront lieu. De nombreuses organisations, parmi lesquelles le SAV (notre organisation sœur en Allemagne) et Solid (l’organisation des jeunes de Die Linke), mobilisent pour un blocage de la conférence. Fait amusant, les actions antifascistes sont financées par Pro Köln lui-même, qui a commis une gaffe en publiant sur son site web un mensonge concernant le conseiller communal socialiste de gauche, Claus Ludwig. Ils ont du payer une amende de 10.200 euros. Celle-ci est utilement utilisée aujourd’hui pour la lutte antiraciste.

Mais si Pro Köln n’est peut-être pas malin, c’est quand même une organisation dangereuse qui sème une zizanie raciste et qui flirte avec les néo-nazis. Comme l’extrême-droite essaie de s’organiser sur le plan européen, les antifascistes ne peuvent pas rester enfermer dans leur frontières. La solidarité internationale est une idée qui convient plutôt à notre côté de la barricade. Le samedi 20 septembre, nous irons à Cologne avec Résistance Internationale et Blokbuster autour de notre slogan «Des emplois, pas de racisme ». Bien entendu nous mènerons aussi des campagnes antiracistes dans notre propre pays. Travaille à cela avec nous et viens renforcer nos rangs !


DOSSIER:

ISLAM & SOCIALISME


CALENDRIER de nos campagnes:

  • De la colère à l’action organisée: Résistance Internationale!
  • 20 septembre: Manifestation contre un Congrès anti-islam organisé avec la participation du Vlaams Belang
  • 4 octobre: Action contre la conférence du Front National à Molenbeek (BXL)
  • 25 octobre: Festival "Environnement" de Résistance Internationale à Anvers
  • 6 décembre: Action pour le Climat à Bruxelles
  • 5 mars 2009: Manifestation anti-NSV à Louvain
  • 8 mars 2009: Action dans le cadre de la Journée Internationale des Femmes

Soutenez notre travail, faites un don au MAS/LSP !

Versez votre don ou un soutien mensuel (par ordre permanent bancaire) sur le compte n° 001-2260393-78 avec la communication « don ».

Pour toute information supplémentaire, n’hésitez pas à nous contacter : info@socialisme.be ou finances@lsp-mas.be.


Liens:

Partager :
Imprimer :

Soutenez-nous : placez
votre message dans
notre édition de mai !

Première page de Lutte Socialiste

Votre message dans notre édition de mai